En ce moment
 

Un pont tout neuf s'effondre sur une autoroute à Miami: il y a au moins quatre morts

Un pont tout neuf s'effondre sur une autoroute à Miami: il y a au moins quatre morts

Au moins quatre personnes sont mortes dans l'effondrement spectaculaire d'un pont piétonnier flambant neuf sur une autoroute à Miami, a annoncé jeudi soir le chef des pompiers de cette mégapole américaine. "Nous avons localisé jusqu'à quatre victimes, quatre personnes décédées", a déclaré Dave Downey, lors d'une conférence de presse.

Les secouristes ont encore espoir de retrouver des survivants, selon le maire adjoint de Miami-Dade, Maurice Kemp. Les sauveteurs "travaillent inlassablement (...) afin de déterminer combien de victimes sont à déplorer et en sauver autant que nous pouvons", a-t-il dit aux journalistes.

Le sénateur de Floride Bill Nelson avait plus tôt laissé entendre sur la chaîne Fox News avoir été informé d'un bilan "allant de six à 10 morts", mais sans préciser ses sources.

"C'était comme si une bombe venait d'exploser", raconte à l'AFP l'un des premiers policiers arrivés sur les lieux, Juan Carlos Llera. Ce détective de la petite localité de Sweetwater était au poste de police, à environ un pâté de maisons de l'accident, quand il a entendu "un bruit d'impact très fort".

Il s'est alors précipité vers le pont - posé samedi et qui n'avait pas encore été ouvert au public - et a commencé à porter secours à des blessés, dont trois employés du chantier. "Un avait le crâne ouvert" mais était toujours vivant, "un autre était blessé à la jambe et le troisième était inconscient", selon Juan Carlos Llera, qui a alors tenté de réanimer ce dernier. Il ignore s'il a survécu.

"Je ne sais pas combien on était, c'était de la folie. Il y avait beaucoup de civils qui tentaient d'aider", témoigne-t-il, précisant: "ce sont eux qui sont arrivés en premier".


Voitures écrasées

Le président américain Donald Trump a salué sur Twitter le travail des sauveteurs: "De nombreux courageux secouristes se sont précipités pour sauver des vies. Merci pour votre courage".

Huit voitures ont été prises au piège lors de l'effondrement du pont sur cette autoroute à six voies, ont indiqué les pompiers dans l'après-midi.

Encore tremblante, Lynnell Collins a raconté sur CNN qu'elle conduisait "quand tout ça est tombé".

"Je suis sortie de ma voiture et avec d'autres on est parti en courant vers là-bas. On a commencé à aider des gens dont la voiture n'était qu'à moitié écrasée et ceux qui pouvaient être sauvés plus facilement".

Des secouristes inspectaient encore les lieux dans la soirée, à la recherche de personnes qui pourraient être prisonnières des gravats. Une énorme grue était sur place pour déblayer les décombres.

Une centaine de pompiers, dont des brigades canines, ont été déployées, selon les autorités.


Le pont devait permettre aux étudiants de traverser l'autoroute en toute sécurité

Deux entreprises, MCM Construction et FIGG Bridge Design, avaient travaillé ensemble à la construction du pont. L'édifice a été inauguré samedi, mais n'avait pas encore été ouvert au public.

L'université, qui s'est dite "choquée et attristée" dans un communiqué, avait tweeté samedi dernier une vidéo du pont couvert en train d'être installé d'une seule pièce, sous les vivats. "Ce pont piéton, unique en son genre, glisse en place", avait-elle écrit, en citant son président Mark B. Rosenberg: "FIU veut construire des ponts et assurer la sécurité de ses étudiants. Ce projet permet de réaliser notre mission".

Le pont, posé samedi, n'était pas encore ouvert au public et devait donner sur les dortoirs où logent les étudiants. Les images ne font pas état d'escaliers y donnant accès.

Selon le journal local "Miami Herald" qui avait consacré un article à ce pont le week-end dernier, l'ouvrage pesait 950 tonnes et devait être fini en 2019.


Un projet ultra-moderne

L'université avait communiqué autour de ce projet à 9,3 millions de dollars. Les images d'illustration qu'elle avait publiées dépeignent un pont de près de 100 mètres ultra-moderne, où sont notamment installés des bancs, des climatiseurs et des pistes cyclables.  Le "Miami Herald" précise qu'il devait être connecté au wifi. Le département des Transports avait accordé une subvention de plus de 11 millions de dollars pour sa construction.

En raison des vacances de printemps, les étudiants n'ont pas cours cette semaine.

Vos commentaires