En ce moment
 
 

USA: un professeur de sport plaque au sol un élève armé d'un fusil dans son lycée

Un élève en possession d'un fusil a été maîtrisé vendredi sur le campus de son lycée de Portland (ouest des Etats-Unis) par un professeur de sport qui l'a plaqué au sol, sans qu'aucun coup de feu ne soit tiré.

La police, qui est rapidement intervenue pour arrêter le suspect, n'a pas communiqué son identité mais selon plusieurs témoignages d'élèves du lycée Parkrose, il s'agit d'un de leurs camarades de terminale âgé de 18 ans.

"Juste avant midi, quelqu'un a pénétré sur le campus du lycée Parkrose avec une arme à feu. Des employés de l'établissement se sont interposés et l'un des employés a plaqué au sol cette personne", a relaté lors d'une conférence de presse le sergent Brad Yakots, de la police de Portland, dans l'Etat de l'Oregon. "Aucun blessé n'a été signalé", a-t-il dit.

Les enquêteurs ont établi que le suspect, "armé d'un fusil", "était entré dans une salle de classe" avant d'être maîtrisé. A leur arrivée sur place, les policiers ont trouvé l'employé "en train de retenir l'individu dans le couloir", a précisé la police de Portland (Oregon) dans un communiqué.

Aucun coup de feu n'a été tiré, d'après les témoins.


Un ancien joueur de football américain

Selon les médias, l'employé qui a maîtrisé le suspect armé est un professeur de sport du lycée, Keanon Lowe, ancien champion local de football américain qui entraîne notamment l'équipe de Parkrose.

Des lycéens interrogés par le journal The Oregonian ont dit avoir vu un de leurs camarades de terminale, âgé de 18 ans, saisir un fusil caché sous son long manteau noir.

Il n'aurait toutefois pas pointé son arme sur quelqu'un.

Les fusillades en milieu scolaire sont devenues fréquentes aux Etats-Unis, alimentant une vive polémique sur la quantité d'armes à feu en circulation dans le pays: 393 millions d'exemplaires pour 326 millions d'habitants, enfants inclus.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires