En ce moment
 

Violences à Gaza - Quelque 850 personnes ont manifesté pour les morts de Gaza à Bruxelles

(Belga) Environ 850 personnes, selon l'estimation communiquée par la police de Bruxelles-Ixelles, ont manifesté mardi entre 18h00 et 20h00, devant la gare centrale de Bruxelles pour dénoncer le dernier affrontement de lundi à Gaza au cours duquel plus d'une cinquantaine de personnes ont été tuées et plus de 2.000 ont été blessées. Ilse Van de Keere, porte-parole de la police, précise qu'il n'y a pas eu d'incident.

Ce rassemblement a été organisé par un grand nombre d'associations, parmi lesquelles Intal Globalize Solidarity, l'Association Belgo Palestinienne (ABP), Vrede, l'Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB), le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie, le CNAPD, l'European Coordination of Committees and Comites (ECCP) ou encore les partis Ecolo et PTB. L'ensemble de ces acteurs demande que la Belgique suspende toute collaboration avec Israël tant que ce pays ne respecte pas le droit international et qu'un embargo militaire contre Israël entre en application immédiatement. Ils appellent à la fin de l'occupation des territoires palestiniens. Les manifestants ont crié "Free Palestine" et "Boycott Israël". Un drapeau palestinien géant a été porté par la foule. "On est ici, car on est vraiment choqués par le massacre de ces Palestiniens qui arrivent les mains nues devant les forces armées, et à 100 mètres de la frontière!", s'est offusquée une dame de 72 ans. "Des femmes et des enfants ont été massacrés. Ces gens ne faisaient que manifester pacifiquement pour leurs droits." En cette année célébrant les 50 ans de Mai 68 marqué par les manifestations contre la guerre du Vietnam, un jeune Belge (29 ans) de confession musulmane appelle à une mobilisation plus forte: "Bien qu'elles choquent toujours, avec le temps, ces violences d'Israël envers la Palestine se sont banalisées. Mais, en fait, il faut vraiment se mobiliser pour faire bouger les choses. Il faudrait encore plus de monde qu'aujourd'hui, et de toutes les cultures, parce que ce qui nous relie ici c'est la défense de notre humanité." (Belga)

Vos commentaires