En ce moment
 
 

A Jodoigne, un axe très dangereux a été sécurisé pour les vélos: "Ca permet aux élèves de rejoindre le ravel, c’était indispensable" (vidéo)

 
 

A Jodoigne, deux nouvelles portions font désormais le lien entre le ravel et les pistes le long de la nationale 29. L’objectif : sécuriser les déplacements de tous les cyclistes et des jeunes en particulier.

De nouveaux aménagements cyclables ont été inaugurés à Jodoigne. Deux portions de quelques centaines de mètres font désormais la liaison entre le ravel et les pistes cyclables existantes le long de la N29. Un axe très fréquenté où circulent jusqu'a 2.500 camions par jour. Plusieurs écoles sont à proximité et sans ces liaisons cyclables, y circuler à vélo est particulièrement dangereux. "C’est primordial pour la sécurité du cycliste et c’est le rôle de la province de faire ces chaînons manquants, explique Marco Bastin, député provincial en charge de la mobilité. Ca permet notamment aux élèves de rejoindre le ravel, c’est indispensable".

De telles liaisons vont se multiplier sur le réseau. L'idée est de faciliter les déplacements depuis les villages vers les centres-villes, mais aussi vers les parcs d'activités économiques ou les hôpitaux. Ce sera le cas, notamment pour l'hôpital Saint Pierre qui va migrer d'Ottignies vers Wavre le long de la N25.

La province consacre 1 million et demi chaque année dans son réseau cyclable afin notamment de créer des voies protégées pour les deux roues. Il y a 6 ans, elle annonçait créer 1.500 kms de voies protégées pour les 2 roues. L’objectif a été atteint.


 




 

Vos commentaires