En ce moment
 

Une étudiante filme EN DIRECT une des deux explosions survenues sur le chantier du nouveau complexe sportif à Louvain-la-Neuve (vidéo)

Deux bonbonnes de gaz ont explosé sur le chantier du nouveau complexe sportif à Louvain-La-Neuve, mardi. Un incendie, rapidement maîtrisé par les pompiers, s'en est suivi. Jeanne, une étudiante en éducation physique, a filmé la scène après la première explosion. Elle a ainsi immortalisé la deuxième déflagration.

Plusieurs personnes nous ont indiqué avoir entendu une explosion puis une deuxième, mardi en fin d'après-midi, à Louvain-la-Neuve. Celles-ci se sont produites sur le chantier de la nouvelle piste d'athlétisme en salle, dans le quartier du Blocry. "J'ai vu des flammes très hautes sur un toit en construction", nous a a informé un témoin. "Une bonbonne a sauté jusqu'au centre ADEPS", a déclaré une autre personne via le bouton orange Alertez-nous.

Les pompiers de Wavre ont confirmé peu avant 18h00 qu'un gros incendie était en cours sur le chantier du nouveau complexe sportif. Notre journaliste Christophe Clément, qui s'est rendu sur place, a indiqué vers 18h30 que l'incendie était désormais maîtrisé. "Il s'agit de deux bonbonnes de gaz qui ont explosé pour une raison inconnue sur le toit de la piste couverte d'athlétisme. Il n'y avait plus personne sur place, donc il n'y a pas de blessé".


Une étudiante filme au moment où la deuxième bonbonne explose

Jeanne, une étudiante en éducation physique, a entendu la première explosion. "On était tout près et on a entendu le bruit. C'était à quelques dizaines de mètres, donc on est allé voir ce qui se passait", nous a-t-elle indiqué. "A peu près 10 minutes après la première explosion, j'ai commencé à filmer, et c'est là que la deuxième bonbonne a explosé. On a vu d'autres sportifs qui s'entraînaient à proximité, mais personne n'était à l'endroit exact où ça a explosé parce que c'est un chantier, et apparemment plus personne ne travaillait dessus", a-t-elle ajouté.

Les travaux pour cette piste d'athlétisme et le centre sportif de haut niveau ont débuté il y a à peu près un an. La piste d'athlétisme couverte devait être opérationnelle à partir de mars 2019. On ne connaît pas encore l'étendue des dégâts. "C’est incompréhensible, c’est un chantier hyper bien géré", a confié Marc Jeanmoye, le responsable du centre sportif de Blocry, à nos confrères du journal Le Soir.

colonne-fumee-lln

colonne-fumee

Vos commentaires