En ce moment
 

Rebondissement à Wavre: le cdH demande un recomptage des voix, car "vu le contexte chaotique, certaines erreurs ne sont pas à exclure"

Benoit Thoreau est tête de liste CH+, apparentée au CDH. Ce matin, il envoie un recommandé au gouverneur du Brabant Wallon, pour recomptage des voix: "Les ordinateurs sont tombés en panne, les données ont été perdues dans les clés USB, il a fallu recommencer les comptages, il y a eu beaucoup d’énervement avec les assesseurs, on a fini par les renvoyer chez eux, on les a remplacés par du personnel communal… ce ne sont pas des conditions normales, dans lesquelles un dépouillement d’un scrutin communal doit se dérouler", estime-t-il.

S’il affirme ne pas remettre pas en question l’intégrité des personnes responsables du recomptage, il estime qu’un nouveau calcul est nécessaire : "La liste du bourgmestre, qui détient la majorité absolue, a perdu beaucoup de sièges, pour arriver à garder cette majorité absolue, à un siège près. Mais ce siège, qu’elle a gardé finalement, elle ne l’a obtenu qu’à 6 voix près. Donc la différence est très serrée".

Françoise Pigeolet, la bourgmestre faisant fonction de Wavre, comprend sa démarche, même si elle ne remet pas en doute le travail de dépouillement. "Si cela peut ramener de la sérénité, oui. Mais pour autant que toutes ces suspicions soient avérées".

Si un recomptage des voix se confirme, il devrait être réalisé dans les 30 jours. Une fois la lettre interceptée par le gouverneur, celui-ci devra analyser l’impact qu’un recomptage pourrait avoir sur la répartition des sièges. Il devra ensuite envoyer le dossier à la Région wallonne.

Vos commentaires