En ce moment
 
 

Fête nationale: revivez les plus belles images des défilés (vidéos)

  • 21 juillet: défilé militaire et civil pour la Fête nationale

  • Fête nationale: l''ambiance lors du défilé militaire

  • Plus de 20.000 personnes ont assisté au Bal national hier soir

 

Les animations proposées entre autres par l'armée et les services de secours dans le cadre de la Fête au Parc et les traditionnels défilé et feu d'artifice ont attiré les foules ce dimanche 21 juillet, tout comme le bal national organisé hier sur la place du Jeu de Balle.

Revivez le direct commenté
 
19h - la fête nationale va encore se poursuivre durant quelques heures dans le centre de Bruxelles ce dimanche.
 
 
17h50 - Un défilé militaire et civil pour la Fête nationale et les 75 ans de la Libération
 
Qui dit Fête nationale, dit défilé militaire et civil. Le roi Philippe est arrivé vers 16h00 dimanche sur la place des Palais à Bruxelles au son de la Brabançonne, interprétée par la musique royale des Guides. Il a été accueilli par le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, le commissaire divisionnaire de la police de Bruxelles-Capitale et plusieurs anciens combattants et invalides de guerre. Le 75e anniversaire de la libération de la Belgique après la Seconde Guerre mondiale est au cœur de cette Fête nationale.


 
 
Le roi Philippe a salué les présidents respectifs de la Chambre et du Sénat, Patrick Dewael et Sabine Laruelle, le Premier ministre démissionnaire Charles Michel, les présidents des parlements bruxellois Rachid Madrane, germanophone Karl-Heinz Lambertz, de la Communauté française Philippe Courard, les ministres-présidents bruxellois Rudi Vervoort, wallon Willy Borsus, germanophone Olivier Paasch et André Flahaut, qui représentait la Fédération Wallonie-Bruxelles. La Roi et la reine Mathilde, habillée par la maison Nathan, sont ensuite montés à la tribune où les attendaient les ministres de la Défense Didier Reynders et de l'Intérieur Pieter De Crem. Les F-16 belges sont apparus dans le ciel, tirant les couleurs nationales dans un ciel ensoleillé.
 
 
La musique royale de la Marine a donné la cadence du défilé, lors duquel se sont succédés les différents corps d'armée. Une quarantaine d'anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale, dont le plus âgé a 98 ans, se sont installés face à la tribune d'honneur, où siégeaient également les quatre enfants du couple royal, la princesse Astrid et son époux le prince Lorenz, le prince Laurent et la princesse Claire. Le roi Philippe a alors quitté la tribune pour serrer les mains de ces héros de guerre. Le souverain a eu un petit mot pour chacun, 75 ans après la libération du pays. Après les anciens combattants, 150 vétérans (qui ont pris part à des opérations de la Défense après la guerre de Corée, en 1950) issus de différents corps d'armée ont battu le pavé de la place des Palais, suivis des cadets de la marine, de l'air et des Belgian defense cadets de la province de Liège, pour qui c'était le premier défilé national. Le recrutement constitue un défi majeur pour la Défense, qui espère attirer de nombreux jeunes dans ses rangs. Entre 2016 et 2026, la moitié du personnel de la Défense va en effet partir à la retraite.
 

 
 
La police, les douanes, les pompiers, la protection civile, B-Fast et la Croix-Rouge ont pris le relais pour le défilé civil. L'hymne européen et la Brabançonne ont, enfin, retenti face au Palais royal pour clôturer ce défilé de fête nationale, dont le slogan était "Ensemble pour la liberté et la sécurité de tous".
---
 
17h20 - Le défilé civil est à présent lancé. Les véhicules de la police, des pompiers, de la protection civile et de la Croix-Rouge notamment, se succèdent. 
 

 
 
 

  
---
16h40 - Quelque 100.000 personnes assistent aux festivités de la Fête nationale à Bruxelles.
 
Environ 100.000 personnes, selon la première estimation communiquée, assistent ce dimanche au défilé de la Fête nationale dans le centre de Bruxelles, a indiqué vers 16h30 William Mariel, assistant au porte-parole de la police de la zone Bruxelles-Ixelles.
 
Le défilé a débuté vers 16h00 sur la place des Palais, en présence du roi Philippe et d'autres représentants de la famille royale. Cette année, de nombreux chars et autres véhicules historiques datant de la deuxième guerre mondiale ont participé au cortège et étaient également présents dans les rues du centre pour marquer le 75e anniversaire de la libération.
 

 
 
Dans le cadre des festivités qui se déroulent dans le parc de Bruxelles et dans les rues du centre, 140 batteurs du "Kortrijk Drumt" jouent des hits internationaux toutes les heures, de 10h00 à 20h00, au Mont des Arts. Chaque prestation dure 20 minutes. Il s'agit d'une première. Une nouvelle parade folklorique - composée entre autres de pêcheurs de Dunkerque, de majorettes hommes, de Gilles ou encore des fanfares du Meyboom et d'Ottignies - arpente également la rue de la Régence.
 
Au milieu des villages de la Défense, de l'Intérieur, des polices et des services de sécurité civile, le stand de la Croix-Rouge situé rue de la Régence compte une animation 'Game of Thrones' sur les crimes de guerre de la série afin de sensibiliser le grand public à l'importance du droit international humanitaire.
 
Le stand Bel-Europa propose, place Royale, des activités ludiques mettant en lumière le rôle de la Belgique dans la construction européenne et la valeur ajoutée de l'Union européenne à l'économie belge. Il y a notamment un jeu de l'oie géant, un quizz et des spectacles surprise.
---
 
16h17 - C'est le début du défilé aérien. Les spectateurs sont très attentifs au spectacle proposé dans le ciel. 
 
 

 
 
 
 
 
 
---

16h05 - Le défilé militaire a débuté avec la marche des anciens combattants et la musique de la marine.





---

15h45 - Le roi Philippe et la reine Mathilde sont arrivés peu après leurs enfants à la Place des Palais. Ils assistent au traditionnel défilé militaire.

---

15h30 - La princesse Elisabeth, Duchesse de Brabant, le prince Gabriel, le prince Emmanuel et la princesse Eléonore sont arrivés à la place des Palais pour assister au défilé militaire.

---

15h20 - La princesse Astrid et le prince Lorenz à Namur pour le Te Deum

À l'occasion de la Fête nationale, la princesse Astrid et le prince Lorenz célébraient dimanche le Te Deum en la cathédrale Saint-Aubain de Namur. Ils se sont ensuite rendus devant la statue du roi Léopold 1er pour s'y recueillir et y déposer des fleurs.

Plusieurs centaines de personnes étaient présentes pour assister à la venue du couple princier dans la capitale wallonne. La sœur du roi Philippe et son mari sont arrivés vers 11h00, accueillis par le gouverneur de la province, Denis Mathen, et le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot. Pour la première fois, la cérémonie religieuse du 21 juillet était dirigée par Mgr Pierre Warin, devenu récemment évêque de Namur. À sa sortie de l'église, le couple princier a longuement pris le temps d'échanger avec un public enthousiaste et présent en nombre. La princesse Astrid et son époux se sont ensuite rendus place Léopold, où un rassemblement était organisé en hommage au roi Léopold 1er, devant le monument à son effigie.

14h30 - Notre journaliste Benjamin Samyn décollera vers 15h30 et sera à bord d’un C130 pour passer à 16h14 au-dessus de la tribune royale. Comment coordonne-t-on ce type de défilé aérien ? "C’est un exercice assez complexe, mais entraîné et maîtrisé", explique le commandant flamand, patron du 15e Wing de transport aérien. "Il y a plusieurs types d’avion qui décolleront de différentes bases, à différentes vitesses et avec différents itinéraires. Le défi est de les amener au bon moment, à la bonne altitude au-dessus de la tribune royale. Cela nécessite-t-il beaucoup de préparation ? Il y a eu deux entraînements et la plupart des équipages l’ont déjà fait l’année précédente. Comme la météo est bonne cette année, cela devrait être tout bon".

Cette année, un hommage sera par ailleurs rendu suite au 75e anniversaire du débarquement en Normandie. "Plusieurs avions ont été décorés avec les marquages spécifiques qu’on avait donné pendant le débarquement. Il y aura un avion de la seconde guerre mondiale, un f16 et un c130 également décorés". 

--

11h30 - Le coup d'envoi officiel de la Fête au parc a été donné dimanche sur la place Royale à Bruxelles. Des représentants des polices fédérale et locale ainsi que de l'armée et de la Commission européenne étaient présents pour l'occasion.

La fanfare de la police a ouvert les festivités en musique, à commencer par la Brabançonne. Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close, le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem et le chef de corps de la police de Bruxelles-Ixelles Michel Goovaerts, entre autres, étaient là. Ils sont ensuite montés dans des jeeps militaires.

La marche a été ouverte par la fanfare. Le cortège ainsi constitué s'est dirigé dans la rue de la Régence, ce qui a marqué l'ouverture officielle de la Fête au parc. Dans le cadre de ces festivités, 140 batteurs du "Kortrijk Drumt" joueront des hits internationaux toutes les heures, de 10h00 à 20h00, au Mont des Arts. Chaque prestation dure 20 minutes. Il s'agit d'une première. Une nouvelle parade folklorique - composée entre autres de pêcheurs de Dunkerque, de majorettes hommes, des Gilles ou encore des fanfares du Meyboom et d'Ottignies - arpentera également la rue de la Régence.

Au milieu des villages de la Défense, de l'Intérieur, des polices et des services de sécurité civile, le stand de la Croix-Rouge compte une animation 'Game of Thrones' sur les crimes de guerre de la série, afin de sensibiliser le grand public à l'importance du droit international humanitaire. Le stand Bel-Europa propose, lui, des activités ludiques mettant en lumière le rôle de la Belgique dans la construction européenne et la valeur ajoutée de l'Union européenne à l'économie belge. Il y a notamment un jeu de l'oie géant, un quizz et des spectacles surprise.

11h - Le prince Laurent assiste au Te Deum à BrugesLe prince Laurent a assisté dimanche, à 11h00, au Te Deum en la cathédrale Saint-Sauveur à Bruges, aux côtés de l'évêque local, Monseigneur Lode Aerts.

9h30 - La famille royale réunie pour le "Te Deum". Comme chaque année pour le 21 juillet, le Roi Philippe et la Reine Mathilde ont assisté ce dimanche matin au traditionnel "Te Deum" à la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule à Bruxelles. La princesse Elisabeth, Duchesse de Brabant, le prince Gabriel, le prince Emmanuel et la princesse Eléonore étaient également présents.

 
 

Voici le programme du reste de la journée :

A 23H00, le feu d'artifice sera tiré depuis les jardins du Palais des Académies. Des milliers de personnes regardent ce spectacle avec des représentants de la famille royale et des élus politiques depuis la place des Palais.

Vos commentaires