En ce moment
 
 

Fabrice est venu à la manifestation en métro, dans sa robe de bouteilles en plastique: elles ont été ramassées sur une plage de la Côte belge

Ce matin vers 9h20, Fabrice était déjà prêt pour marcher pour le climat à Bruxelles. Nous l'avons croisé dans le métro, où il avait un peu de mal à se frayer un chemin dans son accoutrement. Ce jeune homme de 21 ans, qui vient d'Oosduinkerke, se mobilise déjà depuis 8 ans pour le climat. 


"Tout ceci a été ramassé sur 200 mètres, c'est fou"

"Je fais des costumes avec des plastiques, chaque fois un autre thème. Pour faire réfléchir les gens, les sensibiliser", nous a-t-il expliqué un peu plus tard, au départ de la manifestation à Bruxelles. "Toutes ces bouteilles ont été collectées sur des plages d'Ostende. On les a ramassées durant l'été, avec le collectif Proper Strand Lopers, un groupe de nettoyage des plages sur la côte belge, et on a encore beaucoup d'autres déchets. Tout ceci a été ramassé sur 200 mètres, c'est fou. Beaucoup de touristes les jettent sur la plage, puis elles vont dans l'eau".



Un système de caution pour éviter le gaspillage

Fabrice milite pour un système de caution. "Avec ce système, on aurait moins de CO2 rejeté dans l'atmosphère et plus de recyclage. Parce que tout ça – il montre ses bouteilles – ce sont des déchets, et avec un système de caution, vous leur donnerez une valeur et les gens ne les jetteront plus. Maintenant, c'est du gaspillage. Alors que c'est une matière première, vous pouvez la transformer", nous a-t-il expliqué.

Vos commentaires