Les "affaires" s'enchaînent à Bruxelles: le principal collaborateur de Brinfin facture 300.000€ par an !

Les

Ce jeudi matin, un nouvelle affaire présumée d'entrave à la loi sur les marchés publics à Bruxelles fait la Une du quotidien financier L'Echo. Après l'asbl Gial (qui gère l'informatique des institutions bruxelloises), c'est Brinfin qui est visé.

Brinfin est une filiale de la SRIB, la Société Régionale d'Investissement de Bruxelles, un organe qui sert à financer les entreprises et qui dépend de la région bruxelloise.

Le principal collaborateur de Brinfin travaille comme indépendant en dehors de toute procédure de marchés publics. Et il se ferait payer, d'après le très sérieux quotidien, 300.000 euros par an. 

D'après son site internet, cette filiale "apporte son expertise en matière de conseil et de gestion financière auprès de la Région. Elle s’occupe de la gestion comptable et financière du Fonds Régional Bruxellois de Refinancement des Trésoreries Communales, ainsi que d’une mission d’aide aux communes et CPAS", entre autres choses. 

Vos commentaires