En ce moment
 
 

Mouvement de grève au Steigenberger Wiltcher's Hotel: "On veut préserver des emplois de qualité !"

Mouvement de grève au Steigenberger Wiltcher's Hotel:
(c) Alertez-nous
 
 

A la suite de l'annonce mercredi dernier de 85 licenciements au Steigenberger Wiltcher's Hotel à Bruxelles, jusqu'à une centaine de travailleurs occupent ce vendredi matin depuis 07h00, avec le soutien des trois syndicats en front commun, le hall d'entrée de l'établissement.

Depuis 7h du matin, près d'une centaine de travailleurs occupent le hall d'entrée du Steigenberger Wiltcher's Hotel à Bruxelles, avec le soutien de trois syndicats en front commun. Ce mouvement de grève fait suite à l'annonce mercredi dernier de la direction de l'hôtel à Bruxelles, de lancer une procédure de licenciement collectif. Au total, 85 postes sur les 180 personnes actives au sein de l'hôtel 5 étoiles sont menacés. La direction a annoncé son intention de déployer la sous-traitance dans les départements du nettoyage et de la restauration de l'hôtel. Elle souhaite ainsi faire appel à une société de nettoyage externe ainsi qu'à un cuisiner gastronomique et son équipe. 

A coups de klaxon, de tapes dans les mains et de slogans, le personnel en action ce matin demande à ce qu'une délégation soit reçue, car aucun dialogue n'a été initié depuis l'annonce. "On ne comprend pas la décision de l'hôtel à faire appel à des sous-traitants. C'est pourtant l'établissement le plus coté de Belgique", explique Xavier Muls, secrétaire permanent CGSLB. Pour marquer le coup, les syndicats ont choisi d'initier un mouvement de grève aujourd'hui, l'hôtel ayant une forte activité. "Avec le sommet européen, il y a deux importantes délégations: celle de la Hongrie et celle de Chypre", annonce le délégué syndical. 

Une conciliation à la commission paritaire est prévue lundi matin à 09h30 au SPF emploi. Les représentants des fédération syndicales pensent néanmoins qu'il sera difficile de trouver une solution. "En voulant sous-traiter, la direction espère augmenter le nombre de chambres nettoyées mais à quelles conditions ? Le personnel de la société de nettoyage externe aura un statut précaire !", dénoncent Xavier Muls. Les syndicats pourraient donc organiser de futures actions dans les prochains jours. "On veut préserver des emplois de qualité dans l'Horeca", ajoute le délégué syndical.

Situé sur la prestigieuse avenue Louise, l'hôtel, anciennement appelé Conrad, compte 267 chambres et suites.


 




 

Vos commentaires