En ce moment
 

Nouvelle opération de contrôle ce matin au Parc Maximilien, des citoyens se sont mobilisés pour prévenir les migrants

La police a mené une nouvelle opération de contrôle, tôt ce matin, au parc Maximilien, à Bruxelles. De nombreux migrants avaient cependant été prévenus par des associations.

Il est un peu plus de 6 heure et demi au parc Maximilien et les quelques migrants qui ont passé la nuit ici font leur toilette au point d’eau avant de ranger leurs affaires car la police est annoncée sur place de façon imminente.

"Je suis arrivé vers 6 heure et demi. Il y a eu des bruits de couloir. On a parlé de rafle de police aujourd’hui. Donc, on est venu pour un peu prévenir les gens, réveiller les gens qui dormaient encore dans le parc qui n’ont pas pu être hébergés hier, leur dire de dégager parce que la police arrivait", raconte Christian, de BXL refugees, plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés.

7h. Une vingtaine de policiers progressent d’un bon pas en direction du site. Pendant que les forces de l’ordre avancent d’un côté du parc, les membres des associations les suivent de l’autre pour observer le déroulement de l’opération.


Tous ceux qui étaient sur place étaient en règle
 
"Nous sommes là parce que nous avons appris qu’il était prévu une action policière ce matin pour éventuellement faire des arrestations. Donc nous sommes venus ici pour protéger les migrants qui étaient dans le parc", explique Nacera, également de BXL refugees.

Quelques contrôles d’identité ont été effectués mais au final tous ceux qui étaient sur place étaient en règle. Et les choses se sont plutôt bien passées.

Aux alentours de 7h15, il n’y avait quasiment plus personne et les choses se sont passées calmement.

A 9 heure, il n’y avait plus de migrants dans le parc.

Vos commentaires