En ce moment
 

Deux policiers poignardés à Schaerbeek mercredi: le frère de l'agresseur a aussi été arrêté

  • L

  • L

 

Dans le cadre de l’attentat terroriste commis contre deux agents de police à Schaerbeek, une seconde personne a été privée de liberté hier, aux alentours de 16h. Il s’agit du frère de Hicham D, Aboubaker D, né en 1970, de nationalité belge. Le juge d’instruction, spécialisé en matière de terrorisme, décidera demain de la prolongation éventuelle de sa détention.

Hicham D. a été placé sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction et a été inculpé de tentative d’assassinat dans un contexte terroriste et participation aux activités d’un groupe terroriste.

Hicham n'est pas un inconnu de la justice. Si le parquet a rapidement évoqué la piste terroriste, c'est parce que l'auteur est un proche d'Olivier Dassy, le prédicateur de l'ancien sulfureux CIB, Centre islamique belge de Molenbeek. C'est lui qui, à l'époque, a célébré le mariage de l'ancienne égérie du djihadisme belge, Malika El Aroud, avec l'un des assassins du commandant Massoud.

Selon nos informations, confirmées par son avocat Sébastien Courtoy, à l'époque, Hicham Diop avait été approché pour infiltrer le CIB, mais il aurait refusé.

En avril 2011, il est fauché de plein fouet par un véhicule de police. L'affaire est classée sans suite, et l'homme témoigne dans la presse écrite sa colère. "Cela a été un choc émotionnel inouï, j'ai failli devenir fou ce jour-là. Je n'avais rien fait pour les gêner, je ne constituais pas un obstacle".

Il aurait développé depuis lors une paranoïa, se sentant traqué par la police à cause de son refus d'infiltrer, pour l'Etat, le milieu islamiste.

Vos commentaires