En ce moment
 

Schaerbeek teste la mise en place de "rues scolaires": quel est le principe ?

Schaerbeek teste la mise en place de

La commune de Schaerbeek en Région bruxelloise s'apprête à mettre en place les "rues scolaires". Concrètement, aux heures d'arrivée des parents, les rues de certains établissements scolaires seront fermées à la circulation.

La commune de Schaerbeek a annoncé mercredi les différents dispositifs mis en place en cette rentrée scolaire pour limiter le stationnement aux abords des écoles et faciliter le dépôt-minute des enfants. Pour limiter le stationnement en double file, l'insécurité routière qui en découle, et la pollution atmosphérique générée à proximité des écoles, la commune testera dès le 1er octobre deux "rues scolaires". La rue Verwee, qui accueille l'Athénée royal Alfred Verwee, et la rue Verte, où se trouve l'école Sint-Lukas et l'Institut Sainte-Marie Fraternité, seront les deux premières testées.

Tout un système mis en place pour l'arrivée des parents

Aux heures d'arrivée à l'école, ces deux rues seront fermées à la circulation. Si le test est concluant, le dispositif sera étendu à d'autres établissements prochainement. Par ailleurs, face au succès rencontré en 2017 par la délimitation de "Zones abords d'écoles" dans lesquelles les parents peuvent stationner le temps de prendre et déposer leurs enfants, le système a été étendu à 13 écoles supplémentaires depuis ce 1er septembre. Une dizaine d'écoles communales avaient déjà mis en oeuvre cette facilité à la rentrée 2017. Des agents de contrôle assurent la bonne rotation des voitures et peuvent verbaliser un véhicule qui se serait stationné dans la zone de dépôt-minute.

Des initiatives perfectibles

La commune accompagne encore plusieurs écoles dans la création de "rangs piétons". Les enfants habitant à proximité de leur école peuvent ainsi se rendre en cours ensemble et encadrés par un ou plusieurs adultes. Leur déplacement est sécurisé avec du matériel adéquat. Ces "rangs piétons" sont également organisés pour rejoindre les activités extrascolaires. Des aménagements de sécurisation des abords d'écoles continuent de plus à être mis en place autour de l'école Notre-Dame de la Paix située rue du Radium, de l'école la Vertu située chaussée de Haecht, de l'école 16 au boulevard Léopold III, de Sint Lukas situé rue Verte, et de l'école Magritte dans les rues Navez et Van Oost. "Ce sont des initiatives qui doivent encore être améliorées, ou étendues", commente Denis Grimberghs, échevin de la Mobilité, qui s'inscrit dans une dynamique d'optimisation dans le temps.

Vos commentaires