En ce moment
 
 

Si la situation ne s'améliore pas à Bruxelles, l'application du pass sanitaire pourrait être élargie

Si la situation ne s'améliore pas à Bruxelles, l'application du pass sanitaire pourrait être élargie
© Image Belga
 
 

La Région bruxelloise souhaite augmenter sa couverture vaccinale dans les semaines à venir. Elle a accumulé du retard dans la tranche des 12-35 ans, par rapport aux autres régions. Plus on descend dans la pyramide des âges, plus l’écart se creuse. On est quasiment à 60% de vaccinés pour les 35-44 ans et c’est après que cela dégringole. Pour les 12-17 ans, on est à 20% contre 73% en Flandre et 53% en Wallonie.

Dans une interview donnée à nos confrères de la Libre, le ministre de la Santé bruxellois n'exclut pas de nouvelles mesures si la situation ne s'améliore pas dans la capitale. Selon lui, l'extension du Covid safe ticket pourra être pensée afin de contenir l'épidémie. La décision sur une éventuelle extension de ce pass sanitaire devra se faire selon trois facteurs, estime le Ministre : le taux de vaccination, le taux d'infection et les hospitalisations.

Pour vacciner plus, la Région compte proposer la vaccination là où se trouve le public. Des centres de vaccination mobiles, des vaccibus, se déplaceront donc dans les zones où la vaccination est à la traîne. 43 quartiers ont été identifiés. Les vaccibus pourront aussi s'arrêter dans des lieux de culte, sur les parking de magasins.

À noter que la responsable du dispositif Covid-19 de la Commission communautaire commune (Cocom), Inge Neven et le ministre bruxellois de la santé Alain Maron présenteront l’agenda de la campagne de septembre à Bruxelles ce mardi matin.


 




 

Vos commentaires