En ce moment
 
 

Quelques conseils pour la journée sans voiture à Bruxelles ... et ailleurs

La journée sans voiture a lieu ce dimanche. Concrètement, les véhicules ne pourront pas circuler entre 9h30 et 19h, sur le territoire des 19 communes bruxelloises.

Point d'orgue de la semaine européenne de la mobilité, le dimanche sans voiture aura lieu ce 22 septembre dans plusieurs villes belges, dont principalement Bruxelles. L'ensemble du territoire de la Région bruxelloise sera en effet fermé au trafic automobile de 09h30 à 19h00, permettant aux adeptes de la mobilité douce d'investir les grands boulevards de la capitale. Si vous devez vous rendre dans la capitale depuis les régions, plusieurs parkings de dissuasion sont proposés, notamment le parking C du Heysel, où 8.000 places sont disponibles. Il y a également les parkings de Stalle à Uccle, ou celui de l'UCL à Woluwé-Saint-Lambert.  

Durant toute la journée, les réseaux Stib et De Lijn seront gratuits à Bruxelles et les fréquences de passage des véhicules renforcées. La SNCB proposera pour sa part un "Mobility ticket", pour 6 euros aller-retour depuis et vers n'importe quelle destination en Belgique.

Les automobilistes risquent une amende

En outre, laisser sa voiture dans un parking payant de la SNCB ne coûtera qu'1 euro ce jour-là. "Le dimanche sans voiture s'applique à tout le monde, excepté transports en commun, taxis, autocars, services de secours, personnes handicapées munies de la carte, corps diplomatiques et véhicules d'utilité publique", précise Bruxelles Mobilité. "La vitesse maximum est limitée partout à 30 km/h. Les automobilistes qui seraient pris en flagrant délit de circulation sans dérogation risquent une amende, voire la confiscation du véhicule, s'ils refusent d'obtempérer aux injonctions du policier." Les vélos électriques qui peuvent atteindre la vitesse de 45 km/h (speed pedelecs) sont considéré comme des cyclomoteurs et doivent également obtenir une dérogation. La journée sera ponctuée de nombreux événements festifs et d'actions de sensibilisation aux enjeux sociétaux que constituent la mobilité.

De nombreux villages pour la mobilité mis en place

Comme chaque année, la Stib organisera sa journée portes ouvertes. Le dépôt d'Ixelles, avenue de l'Hippodrome, sera ouvert au public de 10h00 à 16h00. A Tour et Taxis, les (futurs) cyclistes pourront visiter le salon "Bike Brussels". Dans le parc de Bruxelles et sur la place des Palais, l'événement Bruxelles Champêtre change de nom pour sa 17e édition et devient "Bucolic Brussels" sans pour autant changer de philosophie (Animaux, foodtrucks, animations, etc.). Le "Mobilxmix Village" sera, lui, installé place De Brouckère. Les joggeurs pourront, eux, participer aux 20 km de Bruxelles à l'envers. Et onze des dix-neuf communes de la Région proposeront leur propre "village mobilité". L'ensembe des activités sont détaillées sur le site mobilmix.brussels.

D'autres villes concernées

Le dimanche sans voiture ne se limite pas à Bruxelles. En Wallonie, les villes de Mons, d'Ath et de Libramont organisent elles aussi leur propre événement. Et jusqu'à dimanche, il est possible de voyager gratuitement sur le réseau TEC de 9h00 à 15h00 et de 19h00 à 6h00 du matin. Dans la cité du Doudou, la journée sans voiture se prolongera dans la soirée. La fermeture au trafic automobile est prévue de 10h00 à 22h00 dans le centre-ville. Diverses activités ponctueront la journée sur la Grand-Place. Dans la cité des Géants, où cette journée est organisée pour la première fois, l'accès à la ville sera fermé aux véhicules motorisés de 10h00 à 18h00, même si les barrages commenceront à être mis en place à partir de 8h30. Le périmètre sera identique à celui de la ducasse. A Libramont, la place Communale, la Grand'Rue, la rue du Monument ainsi que la rue de l'Ancienne Gare seront interdites à la circulation des véhicules motorisés de 10h00 à 18h00. Des animations sont prévues dans le centre-ville. Bien que présent dans quelques villes wallonnes, le concept de la journée sans voiture sera bien plus étendu en Flandre. Près de 50 villes et communes du nord du pays, dont les 13 grands centres urbains, organiseront leur dimanche sans voiture.

Vos commentaires