En ce moment
 
 

Une bande de jeunes fait régner la terreur dans cette résidence de Jette: les autorités sont dépassées (vidéo)

Une bande de jeunes fait régner la terreur dans cette résidence de Jette: les autorités sont dépassées
© RTL INFO

En région bruxelloise, à Jette, les habitants d'une résidence s'inquiètent de la présence d'une bande de jeunes. Des véhicules ont été incendiés et de lourdes dégradations en tous genres ont été commises. Pour résumé, les jeunes ont pris possession des lieux et ont instauré un climat de peur. Les autorités communales sont dépassées.

Ils sont une quinzaine de jeunes entre 17 et 19 ans. Depuis quelques mois, une résidence de Jette est devenue leur quartier général. "Des vols… on braque les voisins. Il y a plein de problèmes", nous confie une dame, qui préfère garder l'anonymat. "Ils ont quand même brûlé une voiture il y a un peu plus d'une semaine".

De graves dégradations

Pour rentrer, ils avaient besoin d’un badge pour franchir la grille à l'entrée, mais le système a été saccagé. Ils empruntent une passerelle et y arrachent les caméras installées par le concierge.

Depuis vendredi, le sous-sol est inondé. Ils se sont amusés avec une lance à incendie du 2e étage. L’eau a coulé et dégradé plusieurs appartements. "Il y a pour 50.000 euros de dégâts. Je ne sais pas si vous vous imaginez. Quand vous êtes propriétaire… on peut payer hein!", confie une habitante à visage caché.

Le parquet ne va jamais s'occuper des PV, qu'est-ce que vous croyez?

La police organise régulièrement des opérations spéciales. 14 agents bloquent tous les accès et arrêtent les fauteurs. Les majeurs sont vite relâchés en attendant une décision une parquet. "A moins que quelqu'un ne soit blessé ou tué ici, le parquet ne va jamais s'occuper des PV, qu'est-ce que vous croyez?", nous précise une dame interrogée dans le bâtiment.

Les parents sont souvent dans le déni

Les mineurs, eux, sont défendus bec et ongle par leurs parents. "La plupart de ces jeunes sont souvent issus de milieux où, soit les parents ont abandonné depuis longtemps ce que font leurs gosses, soit… et ça c'est pire et plus embêtant je trouve, les parents sont souvent dans le déni: 'Mon enfant n'a jamais rien fait'", nous explique le bourgmestre de Jette, Hervé Doyen.

Vos commentaires