En ce moment
 
 

Deux pompiers, jeunes papas, décédés à Beringen: le bourgmestre en dit plus sur le bâtiment où ils ont trouvé la mort

Deux pompiers, jeunes papas, décédés à Beringen: le bourgmestre en dit plus sur le bâtiment où ils ont trouvé la mort
© Belga

L'enquête au sujet de l'incendie meurtrier qui a coûté la vie à deux pompiers s'est poursuivie ce lundi. Les faits sont survenus dans la nuit de samedi à dimanche à Beringen, dans le Limbourg. Des registres de condoléances ont été ouverts aussi bien à la commune de Beringen qu'à Heusden-Zolder. C'est au corps de pompiers de cette dernière commune qu'appartenaient les deux pompiers volontaires, de jeunes papas.

Des discussions au sujet d'un potentiel développement du site

Dimanche, le parquet du Limbourg avait indiqué garder toutes les pistes ouvertes quant à l'origine de l'incendie, dans ce site inoccupé de la Koolmijnlaan, qui a notamment abrité un entrepôt par le passé. Le laboratoire judiciaire et un expert en incendies devaient poursuivre l'enquête ce lundi après-midi. Le site a été maintenu fermé pour les besoins de cette enquête.
 
On apprend ce lundi que le bâtiment qui s'est embrasé avait un nouveau propriétaire depuis 2017. L'année suivante, le site a été listé par la Région flamande dans son registre des bâtiments inoccupés, l'immeuble comprenant un espace à vocation commerciale ou industrielle s'étendant sur plus de cinq ares, selon les explications du bourgmestre de Beringen Thomas Vints. "Il y aurait eu, avec le propriétaire actuel, des discussions au sujet d'un potentiel développement du site, mais il n'y a pas eu de demande formelle de permis de bâtir", ajoute-t-il.
 


Victimes d'un flashover

Ce n'est en tout cas pas la première fois que des incendies étaient signalés sur le site, mais jusque là ils n'avaient pas la même ampleur. C'est un "flashover", un embrasement généralisé éclair, qui a provoqué dimanche dans la nuit l'effondrement d'une partie de la structure, alors que les pompiers étaient en intervention dans le bâtiment.

Deux pompiers de la caserne de Heusden-Zolder n'ont pu se retirer à temps. Ce poste de secours avait été appelé en renfort de celui de Beringen, avec d'autres. Un autre pompier, grièvement blessé, est toujours hospitalisé à Louvain, dans le Brabant flamand, lundi. Mario Borremans (GOED), bourgmestre de Heusden-Zolder, lui rendra visite, ainsi qu'aux familles des deux pompiers décédés, Chris Medo et Benni Smulders.
 
En matinée, le maïeur a été le premier à signer le registre de condoléances placé à la maison communale. Celui-ci restera ouvert jusqu'en fin de semaine prochaine, vendredi 23 août compris. Un registre a également été ouvert à Beringen lundi matin, où Thomas Vints (CD&V) a été, de la même manière, le premier à y inscrire un message de tristesse et de sympathie envers les secours, des "héros pour toujours" selon ses mots.

Dans les deux communes, il est toujours possible, pour ceux ne souhaitant pas se déplacer, de partager des messages de condoléances en ligne.

Vos commentaires