En ce moment
 
 

Guillaume, rescapé de l'explosion de Wilrijk témoigne: "J'ai été projeté au sol"

il y a deux jours, une terrible explosion se produisait près d'Anvers. Six maisons ont été soufflées. Une dame âgée a perdu la vie. 48h plus tard, voici les images impressionnantes des décombres et les récits de rescapés.

Il estime être un miraculé. Couché sur son lit d'hôpital, Guillaume, 75 ans, se souvient de chaque instant vécu avant et après l'explosion. Mardi matin, il se trouvait dans sa cuisine.

Il témoigne: "Je buvais tranquillement un café dans la cuisine. Soudain, il y a eu une grande explosion. J'ai été projeté au sol. J'ai ensuite rampé et je me suis relevé".

"Je me retrouve comme dans une situation de guerre"

"Ma cuisine ne ressemblait plus à une cuisine. Je me retrouvais comme dans une situation de guerre. Je me suis alors dirigé vers la fenêtre mais il n'y avait plus de carreaux. J'ai grimpé sur l'évier et j'ai pu ainsi sortir de l'immeuble".

Physiquement l'homme souffre d'hématomes et de coupures au visage. Mentalement, il vit des moments difficiles. Il va devoir se séparer de sa maison: "Je vais m'en sortir mais cela va prendre du temps pour m'en remettre mais ça va aller. Evidemment, j'ai travaillé tout ma vie pour construire ma maison et en une seconde tout est détruit".

Dans la rue, les hommes de métiers évacuent les gravas. D'autres entament les travaux de réparation. Au total, 6 maisons sont très endommagées et certaines d'entre elles ne sont plus habitables.

Peter Van Den Wijngaert, le fils d’un habitant du quartier constate les dégâts:"La véranda est complètement détruite et les fenêtres sont cassées et sont tombées par terre. Les volets et les châssis se trouvent dans le living".

Le travail des experts en assurance est énorme. Les dégâts devraient se chiffrer en millions d'euros. Selon les premiers éléments de l'enquête, la piste d'une explosion de gaz n'est pas exclue.

Vos commentaires