En ce moment
 
 

La police intervient pour lever un barrage de "gilets jaunes" à Tertre: "Une cinquantaine de policiers était là"

La police intervient pour lever un barrage de

Un barrage filtrant avait été mis en place au niveau du dépôt de carburants à Tertre, dans la province du Hainaut, face à l'entrée du site Hainaut Tanking Tertre, en fin d'après-midi. "Blocage de la pompe Martens a Tertre. La route de Wallonie en flammes", nous décrit Sylvano via notre bouton orange Alertez-nous. Les manifestants avaient également enflammé des morceaux de bois en plein milieu de la route.

En fin d'après-midi, la police Boraine est intervenue pour les inviter à se disperser. "Nous avons dans un premier temps ouvert la discussion avec les manifestants", a indiqué le commissaire Bertrand Caroy, responsable de la circulation au sein de la zone de police. "Dans un deuxième temps, d'autres manifestants de sont joints au groupe et ont mis le feu à des palettes sur la chaussée. Les pompiers sont intervenus ainsi qu'une autopompe, afin de disperser les manifestants." Les "gilets jaunes" ont alors quitté les lieux et la police est restée "pour garantir la sécurité des personnes".


Une autopompe a été utilisée pour éteindre un feu

Via notre bouton orange Alertez-nous, un témoin (qui a souhaité resté anonyme) nous décrit la scène. "J'ai entendu des sirènes, je me suis inquiété. Une cinquantaine de policiers était là contre moins de dix manifestants seulement. Une autopompe a été utilisée pour éteindre un feu de palette qui se trouvait sur la route", nous explique-t-il. Toujours selon ses dires, les policiers auraient ensuite contrôlé l’identité de toutes les personnes présentes. 

Le blocage par des manifestants en gilets jaunes du site de la société pétrolière Total à Feluy (Seneffe) avait été été levé en milieu de journée après une intervention de la zone de police de Mariemont, en accord avec la bourgmestre de la ville. 

Par leur action citoyenne, les "gilets jaunes" veulent marquer leur mécontentement par rapport à l'augmentation des prix qui touche les produits pétroliers. 

Vos commentaires