Châtelet: femme de ménage pour le CPAS, Nathalie dépouille un octogénaire de toutes ses économies et lui laisse... 4€

Châtelet: femme de ménage pour le CPAS, Nathalie dépouille un octogénaire de toutes ses économies et lui laisse... 4€

La troisième chambre de la cour d'appel du Hainaut a condamné mercredi Nathan A. (49 ans) à une peine de 12 mois de prison avec sursis de cinq ans, pour abus de confiance et divers fraudes informatiques au préjudice d'un octogénaire. Lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel de Charleroi le 29 juin 2017, Nathan, qui s'appelait à l'époque Nathalie, avait été acquitté. L'ancienne employée du CPAS de Châtelet a depuis changé de sexe.

Contrairement au tribunal, la cour a estimé que les deux préventions étaient établies mais elle a revu la somme détournée, estimée à 21.080,04 euros, contre 30.000 euros auparavant. Un montant que devra rembourser Nathan aux héritiers d'un homme chez qui il travaillait en tant qu'aide-ménagère.

Celui qui s'appelait Nathalie à l'époque des faits reprochés a été licencié en mai 2013. Sa remplaçante avait découvert qu'il ne restait que quatre euros sur le compte de la victime, laquelle possédait encore plus de 30.000 euros sur son compte un an plus tôt.

Outre d'importants retraits et transferts bancaires, des achats de carburant ont été constatés alors que l'octogénaire n'avait pas de véhicule. Des donations avaient suscité également la curiosité des enquêteurs.

Nathalie avait été acquittée par le tribunal au bénéfice du doute. Pour la cour, certains éléments du dossier répressif, pris dans leur ensemble, constituent cependant un faisceau d'éléments précis et concordants qui permettent d'établir l'intention frauduleuse. De plus, la cour a rejeté les déclarations du prévenu selon lequel la victime voulait déshériter ses enfants. Si tel était son souhait, l'octogénaire aurait pu rédiger un testament, a-t-elle noté.

Vos commentaires