En ce moment
 
 

De nombreux animaux maltraités saisis à Ogy: "Retrouvés dans leurs déjections, ils sont blessés et maigres"

Une saisie très importante a été réalisée ce mardi matin dans le village d'Ogy, dans l'entité de Lessines. De nombreux chevaux, des chiens, des oiseaux, tous en mauvaise santé, ont été récupérés. Leur propriétaire était déjà connu de la justice pour maltraitance sur des animaux. Un reportage de Jimmy Méo et Patrick Lejuste.

Durant toute la matinée, des voitures ont défilé devant le domicile d’un marchand d’animaux à Ogy, dans le Hainaut. Des agents de la région wallonne, des policiers et différentes associations et refuges y ont découvert des bêtes dans un état pitoyable. Sur décision judiciaire, toutes ont été saisies.


Blessés, maigres, découverts dans leurs excréments 

"Un inspecteur de police est arrivé au refuge à 10h du matin pour nous avertir que des saisies d’animaux se déroulaient ici et qu’ils avaient besoin de nous pour récupérer des chiens de la maison. Nous sommes intervenus à deux reprises", indique Jean-Louis Chrispeels, responsable du refuge des Collines, asbl Opale.

Une dizaine de chiens, une soixantaine de chevaux et des oiseaux qui seraient non-autorisés ont notamment été sauvés. Blessés, mal nourris, tous ces animaux vivaient dans des conditions insoutenables. Certains ont même été retrouvés au milieu de cadavres. "Ils sont sur des dizaines de cm de déjections. Ils sont blessés, maigres. Il y a un panel de maltraitance que l’on a rarement vu", assure Marie-Laure Hamaide, porte-parole de l’association "Animaux en péril".


En état de récidive 

Cet endroit est en réalité bien connu des associations pour le bien-être des animaux de la région. Le propriétaire a déjà fait l’objet de poursuites pour maltraitance animale. "Il y a déjà eu effectivement des saisies chez lui. En 2011, dix-sept chevaux ont été saisis et pris en charge par différents refuges. Il a été traduit devant les tribunaux. Animaux en péril s’est d’ailleurs porté partie civile", révèle Marie-Laure Hamaide.

Ce mardi matin, le propriétaire a été arrêté par la police. Et les animaux seront hébergés dans des refuges de la région et de Bruxelles.

Vos commentaires