En ce moment
 
 

Des ados jouent avec des armes factices à Boussu: la police prête à dégainer

Samedi soir, lors d'une patrouille, trois policiers de Boussu, dans la Borinage, ont cru qu'un adolescent était tenu en joue par un autre individu. Au final, il s'agissait d'une arme factice avec laquelle jouaient les adolescents. Ce jeu aurait pu leur coûter très cher, les policiers étaient prêt à dégaîner.

L'histoire se termine bien mais elle aurait pu tourner au drame. Il faut dire que la scène qui s'offrait aux yeux des policiers était pour le moins inquiétante. Vers 20h30, lors d'une patrouille dans les rues de Boussu, ils ont aperçu un adolescent avec les mains en l'air. Face à lui, un autre jeune homme, armé, le prenait pour cible. Et lorsque les policiers se sont approchés, l'individu armé s'est retourné face aux policiers, pointant son arme dans leur direction.

Un policier s'apprêtait à dégainer

L'un des policiers, se sentant menacé, s'apprêtait à dégainer. Heureusement, il a fait preuve de sang froid et s'est rendu compte, à temps, qu'il s'agissait d'une arme factice. Auditionnés, les jeunes gens âgés de 15 à 17 ans et déjà connus des services de police, ont expliqué qu'il s'agissait d'un simple jeu...

 

Vos commentaires