En ce moment
 
 

Chloé a été témoin de L'ENFER vécu par de nombreux automobilistes dans le parking de Rive Gauche à Charleroi: "Il y a eu pas mal d'accidents"

  • Des clients de Rive Gauche bloqués 2 heures dans le parking hier

  • Des clients de Rive Gauche à Charleroi complètement bloqués dans le parking: "Les esprits s''échauffent"

 

Comme chaque week-end, sortir en voiture du parking du centre commercial Rive Gauche à Charleroi demande d'être patient. Mais ce samedi en fin d'après-midi, il a fallu être particulièrement patient. Des embouteillages plus importants que d'habitude se sont formés. La police a été envoyée sur place. Les conducteurs ont été invités à couper les moteurs et à faire preuve de civisme. Il a fallu attendre qu'il soit 20h pour que la situation s'apaise.

Vous avez été nombreux à réagir via notre bouton orange "Alertez nous" sur la situation compliquée, hier soir, au centre commercial Rive Gauche à Charleroi. La police a du intervenir pour encadrer les très longs embouteillages qui se sont formés en fin de journée pour quitter le bâtiment. L'attente a parfois duré plus de 2 heures. Certains esprits se sont échauffés alors que d'autres étaient au bord du malaise.

Nos journalistes Benjamin Samyn et Xavier Preyat ont rencontré Chloé. Cette jeune conductrice a vécu la situation au plus près et raconte à quel point la tension était intense. "Dans le parking, il y a eu pas mal d'accidents du fait que les gens avaient du mal à conduire. Les gens avaient du mal à redémarrer dans les montées. Du coup ils reculaient et rentraient dans l'avant des autres voitures. Pas mal de gens se sont aussi énervés. Certains sortaient de leur voiture et ils commençaient à se crier dessus". 


"L'air devient irrespirable"

Les premiers messages nous sont parvenus hier en fin d'après-midi. De nombreuses personnes coincées dans les files pour sortir du parking de Rive Gauche nous ont contactés. Le premier message nous est arrivé à 17h47: "Coincé dans le parking de Rive Gauche à Charleroi depuis 45 minutes! L'air devient irrespirable", a confié un témoin via le bouton orange Alertez-nous. 

Autre Alertez-nous à 18h29, cette fois de Nicolas: "Toujours bloqué, l'air devient vraiment très pollué". Quelques minutes plus tard, Fabiano évoquait une raison pour ces files dans le parking. "Nouvelle démonstration désastreuse de la gestion des travaux dans le centre-ville de Charleroi. En effet, suite à ces travaux nous sommes bloqués depuis plus d'une heure dans le parking du centre commercial Rive Gauche", a-t-il indiqué, photo à l'appui.


Vers 18h40, un témoin a signalé être bloqué depuis plus de deux heures. Selon lui, "les esprits s'échauffent entre les conducteurs".

Peu avant 20h, un témoin s'est encore exprimé auprès de notre rédaction. "Nous sommes coincés depuis 17h15... il est 19h50 et nous n'avons pas bougé d'un centimètre. Honteux, scandaleux! L'air est suffocant et irrespirable de par la pollution qui règne. Une dame enceinte est au bord du malaise. Les gens s'énervent, d'autres pleurent, des vieilles personnes ont du mal à respirer".

Il y a aussi l'indiscipline des gens

Contactée par nos soins en cours de soirée, la police de Charleroi a confirmé qu'il y avait bien des embouteillages depuis environ 17h. "Ils sont d'une part provoqués par la forte fréquentation, qui est habituelle, du week-end. Ensuite, les travaux du boulevard Tirou ralentissent la circulation. Et enfin, il y a aussi l'indiscipline des gens. Personne ne veut laisser passer personne et au final ça crée plus de problèmes", nous a indiqué un policier.

Trois équipes de policiers ont été envoyées en fin d'après-midi pour tenter de réguler la circulation. À partir de 20h, la situation s'est progressivement résolue et le calme est revenu aux abords du centre commercial.

Vos commentaires