En ce moment
 
 

Effondrement dans une maison à Mons: Franck, le locataire, a perdu la vie

  • Un%20immeuble%20s''est%20effondr%C3%A9%20%C3%A0%20Mons

  • Des%20voisins%20de%20l''immeuble%20effondr%C3%A9%20%C3%A0%20Mons%20t%C3%A9moignent

  • Les%2520explications%2520sur%2520l''effondrement%2520d''un%2520immeuble%2520%25C3%25A0%2520Mons

  • Premi%25C3%25A8res%2520images%2520de%2520l''immeuble%2520effondr%25C3%25A9%2520%25C3%25A0%2520Mons

 

Un immeuble situé dans la rue des Juifs à Mons s'est effondré mardi vers 13 heures. La Ville de Mons a confirmé que l'accident avait fait des victimes, un mort et deux blessés.

Une partie d'une maison de la rue des Juifs, en plein centre de Mons, s'est effondrée ce mardi vers 13h, selon les pompiers de la zone Hainaut-Centre et la bourgmestre ff de Mons Catherine Houdart, qui a activé le plan d'urgence communal. Une personne est décédée, Franck. Il était le locataire. La victime a été retrouvée au rez-de-chaussée. L'homme était sur le point de devenir papa, selon la DH. Sa compagne, enceinte, n'a pas été blessée. Elle aurait néanmoins été transportée en milieu hospitalier après avoir fait un malaise. 

Deux autres personnes ont été blessées, deux ouvriers. Le drame n'a pas fait d'autres blessés. 

Au matin du 30 octobre, le lendemain du drame, tout est plus calme, rue des Juifs à Mons. Les opérations de déblaiement sont presque terminées, rue des juifs. Notre journaliste Claire Carosone est sur place, en direct sur Bel RTL. Tous les gros débris ont été retirés et la rue est propre et vide ce matin. Il reste quelques planches de bois et des barrières autour du bâtiment afin d'éviter que des curieux ne s'approchent trop près de la façade.

En effet, cette façade est toujours debout, mais elle reste très instable. Par mesure de précaution, les habitants des maisons voisines ont été relogés pour au moins 48h par le CPAS de la Ville de Mons. L'accès à la rue des Juifs est totalement fermé à la circulation. Des travaux de stabilisation doivent commencer aujourd'hui. En attendant, l'enquête suit son cours pour déterminer les causes du sinistre. 

Les opérations de déblaiement de l'immeuble sont terminées, a indiqué mardi soir la Ville de Mons. Les services de la Ville de Mons sont intervenus durant plusieurs heures mardi, avec le concours de la police, des pompiers et de la Protection civile pour déblayer et sécuriser le périmètre de l'immeuble de la rue des juifs dont le premier étage s'était effondré vers 13 heures. Le plan communal d'urgence a été levé à 19h45, en concertation avec les différentes disciplines et le gouverneur de la province du Hainaut.La totalité de ce qui reste du bâtiment sinistré est toujours instable, a précisé la Ville de Mons. L'immeuble a été quadrillé. Les travaux de stabilité seront entrepris dès mercredi par les services techniques de la Ville et par la société Wanty afin de sécuriser au plus vite le périmètre et rétablir la circulation qui est interdite, ainsi que le stationnement, jusqu'au lundi 4 novembre. Un arrêté d'inhabitabilité de 48 heures a également été pris pour les maisons voisines de l'immeuble sinistré.

Les habitants ont été évacués et pris en charge par les services du CPAS pour être relogés sans délai. Six d'entre eux ont été hébergés dans leurs familles et onze ont été relogés pas le CPAS de Mons.Les causes exactes de l'incident ne sont, pour l'heure, pas encore connues. Le dossier a été mis à l'instruction et un expert est dépêché sur place. L'auditorat du travail a initié une enquête pour déterminer les circonstances précises et les responsabilités du sinistre.


Aline travaille dans la pharmacie au coin de la rue qui jouxte le bâtiment effondré. Son commerce n'a subi aucun dégât, mais elle a été témoin du va-et-vient des services de secours. "On a entendu des bruits de verre cassé", raconte-t-elle. "J'ai vu des voisins qui ont essayé d'enfoncer la porte parce qu'apparemment des gens étaient bloqués à l'intérieur." Selon ce témoin, la police est intervenue rapidement, suivie des pompiers, toujours sur place actuellement.

> Gabriel, voisin de la maison touchée à Mons: "J’ai vraiment mal pour le voisin"

belgaimage-157586423-full

belgaimage-157586301-full

belgaimage-157586753-full

Vos commentaires