En ce moment
 

Fuite d'ammoniaque dans une usine à Mouscron: huit travailleurs à l'hôpital

Fuite d'ammoniaque dans une usine à Mouscron: huit travailleurs à l'hôpital
© Googlemaps

Une centaine d'employés de l'usine Plukon, spécialisée dans les volailles à Mouscron, ont été évacués jeudi soir suite à une fuite d'ammoniaque. Huit d'entre eux ont été hospitalisés pour des symptômes d'irritations oculaires ou des difficultés respiratoires, a confirmé à Belga la bourgmestre de Mouscron, Brigitte Aubert. La cause de l'incident n'est pas déterminée.

La fuite a été détectée peu avant 21h00 jeudi soir alors qu'une centaine de personnes travaillaient dans l'usine Plukon. Les pompiers et la police ont alors été dépêchés sur place. Les employés ont été évacués et huit d'entre eux ont été admis dans différents hôpitaux de la région. Le reste du personnel a été pris en charge par des médecins urgentistes sur place. Après un contrôle médical, ces travailleurs sont tous rentrés chez eux.

L'usine reste en effet à l'arrêt le temps qu'une équipe technique répare la fuite d'ammoniaque. Les pompiers vérifieront l'état de la situation vendredi matin à 06h00. L'AFSCA, des vétérinaires et la police de l'environnement, qui se sont aussi déplacés, devront également donner leur aval vendredi matin pour la reprise des activités de l'entreprise.

L'usine mouscronnoise fait partie du groupe Plukon Food qui opère 18 sites d'abattage et de production aux Pays-Bas, en Allemagne, en France et en Belgique. L'entreprise est spécialisée dans les produits alimentaires à base de volailles, dont certains sont vendus sous les marques Friki, Fairmast et Maïski.

La fuite, qui s'est produite dans un circuit de réfrigération, est due à un choc sur une conduite d'ammoniac qui s'est rompue. Une société spécialisée dans ce type d'installation est intervenue durant la nuit afin de procéder aux réparations.Les pompiers, qui sont restés sur place jusqu'à minuit pour ventiler les lieux, effectueront une vérification ce vendredi matin afin de s'assurer que tout est rentré dans l'ordre.La police de l'environnement est également descendue sur les lieux.

Vos commentaires