En ce moment
 

Le PS de Colfontaine colle ses affiches sur celles d'une petite liste? "Ce n’est même pas une tempête dans un verre d’eau"

Le PS de Colfontaine colle ses affiches sur celles d'une petite liste?
COMMUNALES 2018

C'est un classique qui se reproduit inévitablement lors de chaque élection: le suraffichage. A Colfontaine, dans la province du Hainaut, le petit parti 'Oxygène' affirme en avoir fait les frais. Ces deux modestes affiches auraient été occultées par les portraits des candidats de la liste du PS. Un incident mineur pour le bourgmestre socialiste.

Le 14 octobre prochain, les Belges sont invités à voter pour les élections communales. Colfontaine, commune du Hainaut d’un peu plus de 20.000 habitants voit sa campagne débuter par une problématique propre à chaque élection: un incident de suraffichage. Les candidats du parti "Oxygène" ont contacté notre rédaction via le bouton orange Alertez-nous pour s'en plaindre, images à l'appui. "Le PS arrache nos affiches pour y mettre les siennes " accuse Mike Bry, l’un des candidats ‘Oxygène’. Il détalle les faits qui se seraient produits jeudi dernier dans la rue du Roi Albert: "Avec ma compagne, nous sommes allés coller nos affiches. Il était 18h49 précises. Quand nous sommes repassés devant à 20h18, nos affiches avaient disparu. Elles étaient recouvertes par celles du PS." 

6124145

Si ça commence comme cela, il n’y a pas de souci on va se faire respecter aussi

Une attitude que déplore Jean-François Hubert, responsable de la locale Oxygène à Colfontaine: "Le PS qui est le parti majoritaire avait prôné une campagne respectueuse. Ça commence mal. C’est un évènement qui ne fait qu’accentuer l’énervement. Je lance un avertissement, mais si ça commence comme cela, il n’y a pas de souci on va se faire respecter aussi."

6124146(1)

Maintenant que le nombre exact de listes est connu, deux panneaux supplémentaires arrivent

Du côté de Luciano D’Antonio, tête de liste PS et bourgmestre de Colfontaine, la version est sensiblement différente. "Ce n’est même pas une tempête dans un verre d’eau. Il n’y a pas de polémique. Nous avons débuté le collage de nos affiches jeudi. Arrivées sur place, nos équipes ont constaté que les petits partis avaient posé leurs affiches sur deux des 4 panneaux disponibles devant chaque école. Du coup, nous avons décidé de mettre nos affiches sur le panneau le moins utilisé." Celui-là même où les affiches de Mike Bry étaient déployées.

Résultat, les affiches 'Oxygène' sont englouties par celles du PS. Mais le bourgmestre promet que la répartition des panneaux sera plus équilibrée dès de ce lundi. "Nous étions obligés d’attendre vendredi dernier pour connaitre le nombre exact de listes qui se présentent à Colfontaine. Ce lundi, les ouvriers passeront pour mieux repartir les panneaux. Ils vont en ajouter deux supplémentaires", précise-t-il. Une manoeuvre qui devrait laisser plus de place aux petits partis comme 'Oxygène'.

Il est difficile à suivre car il change de parti politique tous les trois mois

Le bourgmestre de Colfontaine en profite pour tacler Jean-François Hubert: "Cela fait des années qu'il ne répond plus à mes appels et préfère ameuter la presse. De toute façon, il est difficile à suivre car il change de parti politique tous les trois mois…" Ambiance tendue du côté de Colfontaine en ce début de campagne.

Vos commentaires