En ce moment
 
 

Réveillon de Nouvel An en pleine crise sanitaire: ce restaurant de Gerpinnes s'est mis à l'heure finlandaise

 
 

De nombreux restaurants avaient décidé de ne pas ouvrir pour le réveillon de la Saint-Sylvestre en raison de l'obligation de fermer à 23 heures imposée par le Comité de Concertation chargé d'endiguer la propagation de la pandémie du Coronavirus. Les restaurants qui étaient ouverts ont fait preuve d'inventivité. Comme à Gerpinnes où le passage à l'an neuf s'est fait avec un peu d'avance...

L'établissement avait prévu un passage à l’an neuf traditionnel, comme s’il était minuit… et pourtant il n’était que 22h. A l'entrée de cet établissement situé en province de Hainaut, le ton était donné...Où plutôt l'heure: les clients embarquaient pour la Finlande avec 2h de décalage. Christiane Fauville, patronne du restaurant, explique le concept: "Il fallait enlever le côté morose de cette obligation de fermer à 23h et c'est pour cela qu'on a pensé à ça..."

Si 80% des restaurants wallons ont décidé de ne pas ouvrir. Pour cet établissement situé à Gerpinnes, il était impossible de s’y résoudre. Sylvia, une cliente confie son contentement d'être là: "On a été tellement privés. Christiane nous fait l'honneur d'ouvrir son restaurant et on est tous là..."

Les clients sont arrivés plus tôt qu’habituellement: à 18h au lieu de 20h… Avec une fermeture obligatoire à 23h, le réel défi était également en cuisine. Pour que notamment les plats soient servis à temps.

Lucas Vandershueren , le Chef témoigne: "Ici, tout doit être fini à 23h. Il a fallu tout préparer à l'avance."

Cette soirée a émerveillé les clients, en les sortant de cette ambiance morose… L’occasion d’espérer le meilleur pour cette nouvelle année, comme le confie Suzanne: "J'aimerais que la pandémie s'estompe et que je continue à vivre..."

 A 23h, la soirée a dû se terminer. Mais tous les clients sont heureux d’avoir pu se souhaiter le meilleur pour 2022!


 




 

Vos commentaires