En ce moment
 
 

Samira, ex-policière de Charleroi, organisait un trafic de faux papiers pour le chômage ou la mutuelle

Samira, ex-policière de Charleroi, organisait un trafic de faux papiers pour le chômage ou la mutuelle

D’après nos sources, une enquête tentaculaire est en cours au parquet de Charleroi concernant une affaire de faussaire. Au centre du dossier se trouve Samira, une ancienne policière de la zone soupçonnée d’avoir mis en place une organisation criminelle financièrement très rentable. A l’aide d’un faussaire, elle réalisait des faux de tous types comme des faux diplômes, des fausses attestations, des faux documents pour le chômage ou la mutuelle.

Le prix demandé oscillait autour des 1.500 euros, Samira est soupçonnée d’avoir empoché une juteuse commission de 1000 euros par commande.

La période infractionnelle est de plus de trois années. Durant cette période, au moins une centaine de personnes a eu recours aux services délictueux de l’organisation.

C’est en enquêtant sur un autre dossier que les policiers ont découvert le pot aux roses. L’ancienne policière et son faussaire ont été inculpés pour faux, usage de faux et pour appartenance à une organisation criminelle, ils sont en prison depuis deux mois. Une troisième personne, un intermédiaire, a été inculpé mais il n’est pas en détention.

Mercredi, la Chambre du conseil de Charleroi à décidé de libérer le faussaire présumé sous conditions mais le Parquet général a fait appel de la décision. Samira, elle, reste en détention.

Vos commentaires