En ce moment
 
 

Un entraîneur de foot condamné pour avoir violé l'une de ses joueuses âgée de 13 ans: il était passé la chercher le jour de son anniversaire

Un entraîneur de foot condamné pour avoir violé l'une de ses joueuses âgée de 13 ans: il était passé la chercher le jour de son anniversaire

Le ministère public a requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Charleroi une peine de deux à trois ans de prison ferme à l'encontre d'un entraîneur de football suspecté d'avoir violé l'une de ses joueuses. La victime était âgée de 13 ans au moment des faits. Le prévenu reconnaît avoir eu une relation sexuelle avec elle le jour de son treizième anniversaire.

Le 12 juin 2018, la jeune adolescente fêtait son treizième anniversaire. Son coach, dont elle s'était rapprochée au décès de sa grand-mère, est passé la chercher pour un tour en voiture. Il lui a offert un maillot de foot et l'a emmenée au terrain d'entraînement de leur club, dans la région de Charleroi. L'entraîneur et la joueuse ont eu une relation sexuelle, que le prévenu a reconnue. L'homme conteste par contre le viol.


Une proximité inadéquate

Deux vidéos confirment pourtant cette thèse: sur l'une, des gémissements sont audibles, tandis que le prévenu admet la relation sexuelle sur la seconde. Le parquet considère que la proximité entre le coach et sa victime était inadéquate. Il reconnaît par ailleurs que le prévenu a fait preuve de bonne volonté depuis le début du dossier, en reconnaissant la gravité des faits.

Un rapport d'expertise conclut à l'absence de paraphilie dans le chef du prévenu, mais constate "une faible capacité de conscience émotionnelle et une difficulté à réagir face à des situations difficiles". Absent de l'audience, le prévenu est jugé par défaut. "S'il avait été présent, j'aurais envisagé le sursis probatoire", a précisé le substitut du procureur. Le jugement est attendu le mercredi 9 octobre.

Vos commentaires