En ce moment
 
 

Dès le 27 juin, les gîtes peuvent de nouveau ouvrir leurs portes: "On est très heureux de pouvoir accueillir à nouveau nos vacanciers"

 
 

En Belgique, les gîtes de grande capacité pourront de nouveaux recevoir les vacanciers sans limite à partir du 27 juin. Ils devront suivre un protocole sanitaire stricte avec notamment la présence d'un référent covid. Reportage à Plombières en province de Liège où notre équipe de journaliste à suivi Marie-Noëlle, propriétaire d'un gîte dans la province liégeoise.

Cela fait presque un an que Marie-Noëlle, propriétaire d'un gîte à Plombières dans la province de Liège, n'avait plus dressé de grande tablée. "On est content que ça reprenne et on est très heureux de pouvoir accueillir à nouveau nos vacanciers", se réjouit-elle au micro de RTL INFO. Marie-Noëlle s'entraîne: une répétition avant l'arrivée de ses premiers clients de l'été. Son gîte peut accueillir jusqu'à 42 personnes.

> Découvrez tout ce qui change dès le 27 juin

"Si on a un gîte c'est parce qu'on aime accueillir les gens. Le fait qu'on soit à l'arrêt n'était vraiment pas facile et il faut dire que du côté financier, c'était un problème car on a beaucoup investi pour notre gîte", explique la propriétaire des lieux. Cette réouverture sonne donc comme un soulagement tant pour la propriétaire que les clients. "Ils se réjouissent de pouvoir venir! Le mois de juillet est complet", continue Marie-Noëlle tout en préparant son gîte. 

Un protocole sanitaire à suivre au-delà de 15 personnes, en deçà, aucune restriction

Dans une semaine, les gîtes de grande capacité peuvent de nouveau ouvrir leur porte à leurs vacanciers. En deçà de 15 personnes, aucune restriction puisqu'on estime qu'en acceptant une bulle de 8 à la maison, il en va de même pour les hébergements.

Au delà de 15 personnes en revanche, un protocole sera imposé aux hôtes avec l'élection d'un leader de groupe. "Le propriétaire des lieux quant à lui devra afficher une charte reprenant les règles à respecter (distanciation physique, être à l'extérieur, se laver les mains, etc)", détaille Alexandra Carrara, responsable communication du réseau accueil champêtre Wallonie.

Les clients pourront donc profiter pleinement de la richesse des infrastructures. Ici, chez Marie-Noëlle, ils arriveront dès le 1er juillet et pourront profiter du grand jardin et de l'étable du gîte. 


 




 

Vos commentaires