En ce moment
 
 

Des riverains et activistes se mobilisent contre le projet de lotissement sur le site de La Chartreuse à Liège: "J'aurai mes palettes comme bouclier"

 
 

A Liège, des travaux agitent tout un quartier. Un permis d'urbanisme a été accordé pour construire 45 logements sur une partie du site de La Chartreuse. Il s'agit d'une belle zone boisée sur les hauteurs de Liège. Les riverains et les militants regrettent que l'on lotisse cette zone verte. Ils ont décidé d'occuper les lieux.

Des slogans partout, toutes les entrées du site bloquées… Ce lundi matin, ils sont plusieurs dizaines d'activistes fermement décidés à protéger le site. "Des animaux dégagés, deux hectares de forêts rasés… Matexi immobilier a eu plus de pouvoir que la voix du peuple. Mais c’est pas dit…", dénonce un activiste.

Matexi, c'est le nom du promoteur immobilier qui veut raser 2,8 hectares de bois. "On veut une réflexion globale et que la ville se positionne sur le sujet et arrête de donner des permis comme ça à des promoteurs immobiliers dont la seule logique est la rentabilité financière", pointe Steph, un militant du réseau "Occupons le terrain".

Les collectifs et réseaux de militants peuvent compter sur l'aide des habitants du quartier. "J’aurai mes palettes comme bouclier. J’ai des palettes à la maison", prévient Nadine, une riveraine du site de La Chartreuse.

Le chantier devrait démarrer aujourd'hui… mais à l'horizon pas une grue ni un ouvrier. "Suite à l’avertissement de Matexi de débuter les travaux ce jour, le collectif ‘Un air de Chartreuse’ a introduit un recours en extrême urgence, donc un recours en suspension au Conseil d'Etat", indique Lise, membre du collectif "Un air de Chartreuse".

Contactée par téléphone, l'entreprise Matexi précise qu'aucun engin de chantier ne se déplacera avant la décision du Conseil d'Etat, attendue au plus tôt fin de semaine.


 

Vos commentaires