En ce moment
 
 

Il se filme à 234 km/h sur l'A604 et diffuse la vidéo sur les réseaux sociaux: voici son argument face au juge

Pour s'être "vanté" de sa pointe de vitesse sur les réseaux sociaux, le trentenaire risque une peine "à la hauteur de son comportement".

Lundi, le tribunal de police de Liège examinait une requête du parquet concernant un homme qui s'était filmé au volant de sa BMW M6 à 234 km/heure sur l'A604 entre Grâce-Hollogne et Seraing, en avril 2018. Il n'avait pas hésité à mettre en danger, en raison de sa vitesse démesurée, les autres usagers de la route. Le chauffard avait ensuite posté la vidéo de "ses exploits" sur les réseaux sociaux.

Il n'était pas présent hier face au substitut du procureur du roi de Liège, mais s'est justifié par l'intermédiaire de son avocat. Laurent Stas de Richelle a réclamé l'acquittement : "Mon client explique qu’il est passionné par les voitures, qu’il a trouvé cette vidéo sur Instagram, et qu’il l’a postée sur un groupe Facebook privé, en faisant une blague. Sur cette vidéo, on ne voit pas de visage. Aucun élément ne peut prouver que mon client est bien le conducteur", a rapporté le journal La Meuse ce matin dans ses colonnes.

Pour Ludivine Fossoul, substitut du procureur du roi de Liège, l'argument ne tient pas la route étant donné qu'aucune autre vidéo que celle-là, filmée sur l'A604, ne se trouve sur les réseaux sociaux. "Je peux entendre le doute mais ici, il n’est pas raisonnable", a-t-elle estimé.

"Une peine à la hauteur du comportement" du trentenaire de Saint-Georges-sur-Meuse a été réclamée, à savoir une amende de 150€ (à multiplier par 8) et un mois de déchéance avec l’obligation de repasser l’examen médical et psychologique. Le papa du chauffard est également poursuivi car la voiture était immatriculée à son nom et il n'a pas pu dire qui conduisait la voiture ce jour-là, ce qui constitue une infraction.  

Vos commentaires