En ce moment
 

L'athénée Léonie de Waha a rouvert ses portes ce jeudi, mais on voit encore des traces de la fusillade

Deux jours après l'attaque de Liège, l'Athénee Léonie de Waha a rouvert ses portes ce jeudi matin. Mais les cours ne reprendront que lundi dans cet établissement où une femme de ménage a été prise en otage par Benjamin Herman mardi, lors de sa fusillade ayant coûté la vie à trois innocents.

Des travaux d'aménagement y sont effectués et les élèves peuvent venir récupérer leurs affaires. Mathieu Langer est sur place dans le RTL info 13h.

"48h après l'attentat, l'atmosphère est encore très lourde. Sur le parvis, on aperçoit les impacts de balle tirée par le peloton antibanditisme. Les élèves retournent donc à l'école dans une atmosphère très particulière, où le temps s'est figé lorsqu'ils ont du quitter l'établissement, par l'arrière du bâtiment jusqu'au jardin botanique. 1.100 élèves pourront rechercher leurs effets personnels, sacs, plumiers. On n'en a pas encore croisé ce matin. Les élèves et enseignants ont toute la journée pour passer et on se doute que les mesures de sécurité, décriées il y a peu par les enseignants, seront améliorées".

Vos commentaires