En ce moment
 
 

Les policiers de Hannut sont INDIGNÉS: leur GSM privé leur a été confisqué avant une opération

 
 

Ce matin, c'est l'indignation au commissariat de police de Hannut. Les policiers se sont vus confisquer leur GSM. Une mesure qu'ils n'acceptent pas.

Lors d'un briefing précédant une opération de contrôle des lois sociales, les agents et les inspecteurs se sont vus confisquer leur GSM privé. Le directeur des opérations a prétexté une prévention de fuites éventuelles.

Fabrice Discry, délégué permanent pour le SNPS (Syndicat national du personnel de police et de sécurité), n'en revient pas. "C'est du jamais vu. Nos collègues policiers, inspecteurs et agents de police sont soumis à un code de discipline, un code de déontologie très strict. Il est hors de question de fuiter les lieux d'un tel contrôle."

"C'est un abus de pouvoir"

C'est la première fois qu'une telle confiscation a lieu. Pour le syndicat, c'est inacceptable… et même illégal. "Nous sommes une juridiction. On peut ordonner une confiscation après une saisie. Ici, il n'y a aucune base légale et réglementaire. C'est inacceptable, c'est un abus de pouvoir.  C'est un officier de police qui dépasse ses prérogatives."

"Le chef de corps n'est pas revenu sur sa position donc je suis contraint ce matin de déposer un préavis de grève. Je l'adresserai au ministre de l'Intérieur et au président du collège de police, pour que de tels faits ne se reproduisent plus."




 

Vos commentaires