En ce moment
 
 

Liège: un SDF viole, frappe et séquestre durant trois jours une dame qui s’était prise d’affection pour lui

Liège: un SDF viole, frappe et séquestre durant trois jours une dame qui s’était prise d’affection pour lui

Le parquet a requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de 8 ans de prison contre un homme âgé de 42 ans poursuivi pour des faits de viols. Le prévenu aurait séquestré sa victime durant trois jours.

Le prévenu était un SDF qui vivait dans les rues de Liège. Il avait fait la connaissance d'une dame qui l'avait invité chez elle et l'avait hébergé après s'être prise d'affection pour lui. Le prévenu et la dame avaient entretenu des relations sexuelles consenties. Mais leur relation avait basculé lorsque le prévenu était devenu violent.

La nuit du 10 au 11 novembre 2018, le prévenu avait séquestré la dame, l'avait menacée d'un coup de poing américain et lui avait imposé une scène de viol sous la menace d'un marteau. Le prévenu avait été libéré sous conditions après ce premier épisode mais il avait quinze jours plus tard séquestré la dame durant trois jours en lui imposant de nouveaux faits de viols.La dame avait aussi essuyé divers coups alors que le prévenu lui avait coupé les cheveux pour l'ennuyer. La victime avait été retrouvée couverte d'hématomes.

Le parquet a requis contre le prévenu une peine de 8 ans d'emprisonnement. L'avocat du prévenu, Me Olivier, a plaidé le doute sur les faits de viols et a sollicité la requalification des faits en coups et blessures avec une peine assortie d'un sursis probatoire. Le jugement sera prononcé le 15 mai.

Vos commentaires