En ce moment
 
 

Pepinster panse ses plaies: la ville va devoir abattre de nombreuses maisons

 
 

Deux semaines après les terribles inondations qui ont frappé la ville, Pepinster reprend vie "peu à peu, lentement, doucement", explique notre envoyé spécial Samuel Ledoux. 

La situation reste encore très précaire malgré le retrait des engins de chantier qui ont fini leur mission de déblayage. "Un habitant sur deux n'a plus de moyen de se nourrir" rapporte notre journaliste. Des bénévoles se sont relayés afin de venir en aide aux sinistrés, à partir de demain ce sont le Croix-Rouge et l'armée qui viendront assurer le soutient à la population sur le plus long terme. 

Premier signe que la vie redevient petit à petit comme avant: dès ce lundi, le premier supermarché va rouvrir dans la commune. Le magasin avait été ravagé par les flots au moment des inondations. 

Cette semaine verra le début des premières démolitions de maisons. Certaines des habitations, une quarantaine, devront être abattue car leur état de stabilité est trop précaire. "Des quartiers entiers vont disparaitre, en plus des 20 maisons qui ont été emportées" déplore notre envoyé sur place.


 




 

Vos commentaires