Yvo Theunissen inculpé du meurtre du policier Amaury Delrez à Spa: il dit ne se souvenir de rien

Yvo Theunissen inculpé du meurtre du policier Amaury Delrez à Spa: il dit ne se souvenir de rien

A savoir


Yvo Theunissen inculpé du meurtre du policier Amaury Delrez à Spa: il dit ne se souvenir de rien, le suspect intercepté dimanche matin, a été placé sous mandat d’arrêt ce lundi soir. Il a été inculpé de meurtre sur la personne d’Amaury Delrez et de tentative de meurtre à l’égard de son collègue, a indiqué mardi le parquet de Verviers.

Aux enquêteurs chargés de l’entendre, l'inculpé a déclaré souffrir d’un trou noir entre le moment où il quitte le café le Havana et le moment où il trouve refuge dans un gîte sur les hauteurs de Spa. Devant la juge d’instruction, il a invoqué son droit au silence.


Un marginal connu pour des problèmes de violence et de drogue

L'homme provient de la commune néerlandaise de Schinnen, au sud de Sittard non-loin de la frontière belge, indique le journal néerlandais De Limburger. Il s'est rendu avec son frère et son père à Spa pour le Grand Prix de formule 1, afin de voir en action le coureur néerlandais Max Verstappen. Des connaissances le décrivent comme un homme de 36 ans avec beaucoup de problèmes. Il habite une caravane, dans le jardin de ses parents. Plusieurs sources affirment qu'il a été impliqué dans des affaires de violence et de drogue, mais n'est pas un criminel.


Demande d'extradition du père et du frère 

Deux mandats d’arrêt européens ont été transmis ce jour par la juge d’instruction aux autorités néerlandaises afin que soient extradés les deux suspects interceptés aux Pays-Bas et dont on sait qu’ils étaient présents au moment des faits. Différents devoirs sont et seront effectués afin de déterminer leur degré d’implication dans ces faits. La coopération judiciaire avec les Pays-Bas va par ailleurs se poursuivre. Une demande d’audition de témoins qui ont depuis lors regagné leur domicile aux Pays-Bas (dont ceux qui étaient présents dans le gîte où le suspect inculpé a trouvé refuge) a été adressée par la juge d’instruction aux autorités néerlandaises.

L’arme utilisée n’a toujours pas été retrouvée.

Vos commentaires