En ce moment
 
 

"Nous sommes dehors à attendre dans le froid", Sandra déplore le manque d'organisation de la FGTB à Liège

 
 

Les mesures de lutte contre le coronavirus ne permettent pas à la FGTB d'accueillir ses affiliés ayant un rendez-vous. Afin de respecter les 1m50 de distanciation sociale, la file d'attente doit donc se faire dehors, au plus grand regret du syndicat et de ses affiliés.

"Je me situe sur la place saint Paul à Liège, devant les bureaux de la FGTB. Des files d'attente interminables et rien n'avance! Nous sommes dehors à attendre dans le froid", dénonce Sandra via le bouton orange Alertez-nous. "Pas de chauffage, pas de passage: comme du bétail dans le froid", se plaint-elle. 

Pourquoi y a-t-il autant de monde devant les locaux de la FGTB ce mercredi matin? 

"C'est tous les jours comme ça", estime Minervina Bayon, porte-parole de la FGTB de Liège, Huy et Waremme. "En moyenne, on reçoit 57 personnes par jour. Et c'est aussi ce qu'il se passait de manière traditionnelle, hors mesures pour endiguer le coronavirus."

Des files d'attente "interminables" pour les dossiers chômage

"Notre accueil est accessible tous les jours, on est ouvert tous les matins donc on reçoit les gens qui ont rendez-vous, c'est normal", continue la porte-parole. Ces personnes sont là principalement pour les dossiers chômage.

Et si les affiliés de la FGTB doivent attendre directement dehors, c'est surtout à cause des mesures anti-coronavirus misent en place par le gouvernement. "On est désolé pour nos affiliés, mais nous n’avons pas le choix que de faire la file dehors. Ça ne nous enchante pas mais ce sont des mesures qui nous sont imposées", détaille Minervina Bayon. 

En cause ? Des salles d'attente trop petites ne permettant pas d'accueillir le même nombre de personnes tout en respectant la distanciation sociale d'1m50 minimum, l'une des mesures phare de la lutte contre le coronavirus. 

Un "échafaudage bâché" et des parapluies pour rendre l'attente plus "agréable"

"On essaie de rendre ça le plus agréable possible pour nos affiliés", déclare la porte-parole de la FGTB. "Un tunnel de passage, un peu comme un échafaudage bâché, a été mis en place pour protéger les gens des intempéries."

Et lorsque la file d'attente est trop longue et dépasse ce "tunnel", la FGTB "distribue des parapluies".

> CORONAVIRUS EN BELGIQUE : où en est l'épidémie ce mercredi 13 janvier ?




 

Vos commentaires