En ce moment
 
 

Colère d'un commerçant à Liège: "On paie des taxes très importantes, et c’est comme ça qu’on nous traite ?" (vidéo)

Colère d'un commerçant à Liège:
©Facebook Gilles Hoyoux

Gilles Hoyoux est le gérant d'une brasserie située juste à côté de la place Cathédrale à Liège. Mardi matin, il a publié une vidéo sur son compte Facebook dans laquelle il dénonce l’état de propreté de cette place. "Voilà, il est 9h30 du matin et regardez l’état de la place", peut-on entendre dans la vidéo épinglée par SudPresse et sur laquelle on voit les pavés recouverts de canettes, de sacs-poubelle, d’encombrants et de crasses en tout genre.

Pour, Gilles Hoyoux, le gérant de la Danish Tavern à Liège, la situation n’a que trop duré. Les déchets qui jonchent la place Cathédrale doivent disparaître. "C’est à chaque fois la même chose. C’est tout simplement inadmissible. On est fier de notre ville mais quelle image renvoyons-nous aux habitants, aux clients et à ceux qui viennent visiter la ville ? Il est quasiment 10 heures du matin maintenant et la place n’est toujours pas nettoyée. Et on parle d’un mardi de rentrée ! Ça cause du tort à tous les commerçants de la ville. Il faut que les Liégeois et le pouvoir public se rendent compte de la situation", affirme Gilles Hoyoux à SudPresse.

Photo-liège-ok
©Facebook Gilles Hoyoux

Plusieurs commerçants sont désemparés

Avec sa vidéo publiée sur Facebook mardi matin, il a réussi à créer un engouement auprès des commerçants et des citoyens liégeois. Contacté lui aussi par SudPresse, le gérant de chez Lumière & Design, installé dans la rue de la Sirène est tout à fait d’accord avec Gilles. "Il y a un renfoncement près de mon magasin. Et cet endroit sert d’urinoir. Au-delà de la violence, il y a aussi tous les problèmes liés à la drogue et aux odeurs qui éloignent les gens. Cela participe à un sentiment d’insécurité croissant. Ce n’est rassurant pour personne. Il faut que ça bouge", explique le marchand de luminaires.

Les déchets ne sont pas le seul problème

Mais le problème ne s’arrête pas là selon Gilles. "Encore aujourd’hui, il y a une dizaine de sans-abri qui sont présents sur la place. Ils sont là de midi à minuit. Ils boivent, ils sont soûls et se droguent. Et c’est de pire en pire. Ça fait peur aux clients. Certains sont respectueux et se comportent bien, il faut le dire. Mais d’autres se montrent irrespectueux et même violents. Ça ne peut plus durer. Le matin, je perds 30 % de mon chiffre d’affaires. On paie des taxes très importantes, et c’est comme ça qu’on nous traite ?", se scandalise Gilles Hoyoux.

Le bourgmestre réagit

Mardi soir, après le retentissement de sa vidéo, Gilles a été contacté par le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer. Ce dernier lui aurait affirmé qu’il était au courant de la problématique. Le bourgmestre compte bien trouver des solutions pour répondre à ces problèmes. Une réunion se tiendra ce mercredi en présence d'un responsable de la commune ainsi que du chef de la police. Une délégation de commerçants se rendra également sur place pour discuter de la problématique.

Vos commentaires