En ce moment
 

Un père et son fils de 2 ans décèdent dans un grave incendie à Liège: les jours d'un enfant sont toujours en danger

Un important incendie a fait deux victimes lundi en fin de journée à Liège. Un jeune homme et l'un de ses enfants, âgé de deux ans, sont décédés. Un deuxième enfant, un petit garçon de 4 ans, a été gravement brûlé.

Il était presque 17h ce lundi quand le feu s'est déclaré dans une bâtisse située rue René Delbrouck, à Grivegnée (Liège). Rapidement contactés, les pompiers liégeois se sont rendus sur les lieux, où des personnes étaient piégées par les flammes. Vers 18h45, le feu était toujours en cours. Il a été maîtrisé dans la soirée.

D'après les informations que nous avons obtenues de la police liégeoise, le feu était très intense et a coûté la vie à deux des occupants de l'habitation. "Le bilan est très lourd et très triste. Un papa et son enfant en bas âge sont décédés. Un autre enfant, en bas âge également, a été grièvement brûlé. Il est soigné à l'heure actuelle au CHU au service des grands brûlés. Son pronostic vital est engagé, donc ses jours sont clairement en danger", a indiqué la porte-parole de la police de Liège, Jadranka Lozina, interrogée par nos reporters Fanny Dehaye et Philippe Lefever.

La mère et le troisième enfant du couple sont en état de choc. Ils ont été pris en charge par le service d'assistance policière aux victimes ainsi que par l'urgence sociale du CPAS de la Ville de Liège. Ils ont été relogés pour la nuit. L'enquête devra déterminer s'ils étaient présents dans l'habitation lorsque le feu s'est déclaré ou s'ils étaient à l'extérieur. Selon de premières informations, ils seraient arrivés après le début de l'incendie.

Les causes exactes ne sont pas encore connues, elles seraient vraisemblablement accidentelles

"On n'a pas les circonstances exactes de l'incendie. Ce qu'on peut dire, c'est qu'il s'est déclaré au premier étage. Ça c'est certain. Les causes exactes ne sont pas encore connues. Elles seraient vraisemblablement accidentelles. Un expert a été désigné et il faudra attendre les résultats de l'enquête", a confié la porte-parole de la police de Liège, Jadranka Lozina.

Vos commentaires