En ce moment
 
 

Les cyclistes en colère à Arlon: une nouvelle piste cyclable très attendue est "trop étroite et dangereuse"

 
 

Le groupe de défense des cyclistes, le Gracq, pousse un coup de gueule. Le vaste chantier de sécurisation de la route qui relie Arlon à Steinfort à la frontière grand-ducale se termine. Et la piste cyclable aménagée est montrée du doigt.

L’infrastructure était très attendue, notamment par les travailleurs frontaliers à deux roues et les promeneurs. Ceux-ci doivent toutefois déchanter. Le Gracq estime en effet que la piste est bien trop étroite et dangereuse si piétons et cyclistes doivent se croiser. Elle est d’ailleurs bien plus large à la sortie d’Arlon. D'autres problèmes pointés sont l’absence de passages sécurisés et prioritaires pour cyclistes à certains croisements ainsi que le manque de séparation physique entre la route et la piste cyclable. Il faudrait par exemple une haie. L’entretien de la piste fait également défaut. Il y a de la terre, des feuilles mortes et des cailloux. 

"Quand on est en ville, elle est impeccable. Ils ont fait un très beau travail. Il faut dire les choses aussi quand elles sont bien. Une belle largeur, on peut se dépasser. Par contre, ici, elle passe à 1m30. Ce qui est trop juste en termes de sécurité parce qu’avec la végétation qui va la recouvrir tout doucement, il ne restera plus grand chose pour circuler. On ne peut pas se doubler bien sûr et il y a donc de la boue sur les côtés, des pierres. Cela devient très difficile. Certains empruntent maintenant la route et c’est dangereux puisque la piste cyclable est obligatoire", déplore Xavier Bouvy, président du Gracq Arlon. 

Le bilan est donc nettement négatif et des infrastructures plus que probablement à adapter. Le Gracq entend bien sensibiliser le Service Public de Wallonie et la commune d’Arlon pour améliorer la situation.




 

Vos commentaires