En ce moment
 
 

Des carnavals belges victimes du coronavirus: les plumes de certains costumes sont importées de Chine

C’est une des conséquences plutôt insolites de la crise du coronavirus, les plumes seront absentes dans certains carnavals de la Province de Luxembourg cette année.

L’intercomité qui gère les commandes de 17 carnavals luxembourgeois (d’Arlon à Marche en passant par Bastogne, Florenville, Martelange, Virton, Habay ou Houffalize) vient de recevoir un avis du fournisseur chez qui il passe les commandes groupées : certains carnavals ne seront pas livrés à temps.

Les containers transportant les plumes (ornant les chapeaux et costumes) et médailles (que les comités s’échangent à chaque carnaval) sont bloqués en Chine. Ils ne peuvent voyager de crainte de propager le coronavirus.

Certains carnavals vont donc devoir se passer des décorations. D’autres devront piocher dans les plumes gardées en stock les années précédentes.

L’intercomité vient d’informer les comités des 17 carnavals luxembourgeois à ce sujet. Autre souci, à Martelange, le comité doit annuler la cérémonie des médailles, elles aussi bloquées en Chine.

Vos commentaires