En ce moment
 
 

Vol de câbles extrêmement dangereux à Vaux-sur-Sûre: sectionnés directement en haut de ce pylône de 70.000 volts!

À Vaux-sur-Sûre, 2 kilomètres de câbles ont été volés en 2 jours sur une ligne à haute tension située sur le village de Bercheux.

Les vols ont eu lieu jeudi matin en plein jour et dimanche en début de soirée. Les voleurs ont grimpé jusqu’à 35 mètres de haut pour dérober le tout dernier câble situé au-dessus du pylône. Ce câble protège les autres câbles électriques de 70.000 volts de la foudre.

Une opération dangereuse pour sectionner ces câbles. "C’est très dangereux pour les voleurs, premièrement parce qu’ils montent à près de 40 mètres de hauteur donc il y a un risque de chute important. Et ensuite il y a un risque d’électrocution. Un arc électrique peut se créer et venir électriser ou électrocuter les voleurs", explique Jean Fassiaux, le porte-parole d’Elia, le gestionnaire du réseau d’électricité.

Ce vol aura un coût important pour Elia : "Il faut remplacer les câbles qui ont été volés. Ça a un coût important au niveau matériel mais également procédure humaine. Ensuite, au niveau de la sécurité d’approvisionnement de la région, ces lignes sont affaiblies et donc si un nouvel incident survient ça pourrait être problématique."

Ce n’est pas la première fois qu’Elia est confronté à ce type de faits. Des cas similaires ont été enregistrés l’année dernière au mois de juin en Wallonie et en Flandre.

Des mesures supplémentaires ont été prises pour protéger les infrastructures électriques et Elia a porté plainte auprès de la police. Les patrouilles de contrôle dans le périmètre concerné ont été augmentées et la surveillance globale du réseau a été renforcée.

Elia demande en outre aux riverains de se montrer vigilants et a mis en place un numéro d'appel spécial, le 03/640.07.00, pour signaler les comportements suspects aux alentours des lignes à haute tension. Le gestionnaire recommande par ailleurs de ne pas approcher les lignes endommagées car elles pourraient représenter un danger.

Vos commentaires