En ce moment
 

Vibrant hommage à Wivinne Marion, la joggeuse tuée à Boninne: "Nous courrons pour toi ma chérie et pour toutes les victimes"

  • Meurtre%20de%20Wivinne%20Marion%2C%20une%20marche%20blanche%20pour%20lui%20rendre%20hommage

  • Jogging%20blanc%20en%20hommage%20%C3%A0%20Wivinne%20Marion%3A%20%22Ils%20sont%20plusieurs%20centaines%22

 

Plus de 1.000 personnes, selon les organisateurs, ont marché et couru pour Wivinne Marion dimanche à Godinne (Yvoir). Une manière de rendre hommage à la pédiatre namuroise de 42 ans, tuée alors qu'elle faisait son jogging à Boninne le 1er novembre 2018.

Un "jogging blanc" en hommage à Wivinne Marion, tuée à Namur alors qu'elle faisait son jogging le 1er novembre 2018, a lieu à Godinnne (Yvoir) ce dimanche. Selon notre journaliste Christophe Clément qui s'est rendu sur place, plusieurs centaines voire un millier de personnes participent à cet hommage. Des proches, des collègues mais aussi des anonymes ont souhaité se mobiliser.


"Contrer ces actes inhumains, horribles et gratuits"

"Nous allons courir et marcher pour elle. Mais aussi pour toutes ces femmes qui sont trop souvent agressées et humiliées dans leur intégrité et leur dignité. Ne laissons pas la violence grandir autour de nous. Apprenons à nos filles les précautions, les attitudes, les gestes et les mots pour contrer ces actes inhumains, horribles et gratuits", a déclaré la maman Wivinne Marion. "Nous allons courir pour toi ma chérie et pour toutes ces victimes qui sont parties bien trop tôt."

Les participants pouvaient courir 10 km en mémoire de la néonatologue du CHR de Namur, qui était passionnée de course à pied. Une marche blanche de 5 km était également au programme. Il était demandé à tous les participants de porter un dessus blanc.

Wivinne Marion a été tuée le 1er novembre alors qu'elle faisait son jogging près de chez elle, à Boninne. Son corps a été retrouvé dans une voiture plongée dans la Sambre à Flawinne en fin de matinée. Le conducteur du véhicule, Xavier Van Dam, a été interpellé à proximité après avoir été identifié par un témoin, qui l'aurait vu agresser et enfermer la joggeuse dans le coffre de son véhicule à Boninne. Incarcéré depuis, il dit ne se souvenir de rien.

Un appel à témoins a été lancé par la police locale mi-janvier. La juge d'instruction namuroise, Loan Burton, est à la recherche de personnes qui auraient aperçu une Renault Laguna de couleur bleue immatriculée "1 UJR 580" et/ou son conducteur, Xavier Van Dam, le jeudi 1er novembre 2018 entre 9h15 et 10h10, dans la région de Namur.

Vos commentaires