En ce moment
 
 

RUPTURE DE STOCK des plaques moto à la DIV: le problème pourrait être résolu ce mardi, "une histoire belge" dit un courtier

RUPTURE DE STOCK des plaques moto à la DIV: le problème pourrait être résolu ce mardi,
DIV

*** MISE A JOUR MARDI 16/6, 22h: Confirmation de notre témoin initial: "J'ai pu ré-immatriculer cet après-midi". 

Gérer les stocks, ce n'est pas toujours une mince affaire. Surtout durant cette période d'incertitude due au coronavirus. Géraldine (prénom d'emprunt) travaille pour un courtier en assurances, et nous fait part d'une pénurie assez inhabituelle. "La DIV est en rupture de stock de… plaques moto", nous a-t-elle écrit via le bouton orange Alertez-nous.

Les conséquences sont lourdes pour l'entreprise de Géraldine. "Nous ne pouvons plus immatriculer de nouvelles motos avec de nouvelles plaques depuis hier (lundi 15 juin)".

Quand elle encode sa demande en ligne, elle voit ce message d'erreur: "Pas de plaques d'immatriculation disponibles" :

"Madame, il faut attendre"

Elle a essayé de contacter la Division de l'Immatriculation des Véhicules (une compétence du Service Publique Fédéral Mobilité), mais n'a pas été satisfaite de la réponse. "Après 30 minutes d'attente hier et aujourd'hui, on me dit: 'On ne sait pas quand on va être livré, madame, il faut attendre'… Voilà, voilà", s'étonne Géraldine.

Les clients, eux, ne sont pas ravis. "Nous sommes en pleine saison ! C'est la reprise des motos", et aucune plaque ne peut suivre les demandes d'immatriculation des clients…

Que dit le SPF Mobilité ?

Nous avons contacté le SPF en charge de l'immatriculation des véhicules. "En effet, depuis hier (15/6) matin, la DIV était en rupture de stock pour les plaques moto", nous a expliqué Charlotte van den Branden, porte-parole. Une pénurie qui "n'a aucun lien avec les circonstances que nous connaissons en raison de la crise". D'après la porte-parole, "c'est la première fois que ça arrive". 

Depuis plusieurs années, c'est bpost qui se charge de la logistique pour les plaques d'immatriculation (livraisons et radiations). La pénurie de plaque moto "a été rapidement communiquée à Speos (bpost) et une commande a été passée en urgence".

D'après le SPF, tout devrait donc rentrer dans l'ordre rapidement. "Il sera normalement possible d'immatriculer à nouveau les motos dans le courant de cet après-midi", précisait mardi la porte-parole.

 

Vos commentaires