En ce moment
 
 

Patrick, 56 ans, a besoin d'un médicament contre la douleur "quatre fois par jour": il est actuellement en pénurie...

Patrick, 56 ans, a besoin d'un médicament contre la douleur
 
 

Face à la douleur constante, un médicament à base d'opioïde est la seule solution pour Patrick. Cependant, le médicament qu'il prend est en rupture de stock depuis octobre. Quelles sont les solutions face à cette pénurie et quand peut-on attendre un retour de ce médicament dans les pharmacies?

Patrick a 56 ans, il est pensionné depuis 2 ans à cause d'une affection chronique. Il a été placé sous OxyNorm Instant 20mg pour gérer la douleur. Cependant, depuis octobre, le médicament est en rupture de stock. Patrick nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous pour comprendre ce qu'il se passe.

Patrick a été opéré à la colonne vertébrale pour la première fois en 2011. On lui a inséré trois vis pour diminuer la douleur qu'il ressentait dans le dos. En 2014, il a subi une nouvelle opération et on lui a ajouté une vis. La douleur ne partant toujours pas, son médecin lui a prescrit de l'OxyNorm Instant 20mg, un médicament à base d'opioïde fortement contrôlé à cause de son caractère addictif. "Je dois faire un sevrage une à deux fois par an pour éviter d'être trop dépendant", nous explique Philippe, "pendant ma période de sevrage, on me donne un placebo donc la douleur est toujours là, et quand le sevrage est fini comme la douleur n'est pas partie on me redonne de l'OxyNorm". 

Je dois en prendre quatre fois par jour

Une douleur constante

La vie de Patrick est rythmée par la douleur : "Je me réveille tous les jours à 3h du matin et pas parce que je n'ai plus sommeil; parce que la douleur me réveille. Alors je descends et je vais prendre un médicament puis j'attends que le jour se lève." L'OxyNorm Instant est indispensable pour lui. C'est un comprimé antidouleur qui se pose sur la langue et agit en 20 minutes: "Il fait effet deux à trois heures, donc je dois en prendre quatre fois par jour. Mais deux à trois heures sans douleur, c'est déjà fantastique".

La douleur est tellement importante que le médecin de Philippe lui a fourni un certificat médical circonstancié de deux pages listant tout ce qu'il ne peut plus faire: "Je ne peux rien porter de lourd, je ne peux pas exercer une activité physique, il y a plein de choses que je ne peux plus faire." Il n’a plus non plus le droit de travailler. 

Seulement voilà, depuis octobre, le médicament est en pénurie. Le médecin de Philippe a choisi de lui prescrire un médicament équivalent: l'Oxicrodon 20 mg. Mais Philippe le trouve moins efficace : "L'OxyNorm agit en 20 minutes, celui-ci il met beaucoup plus de temps à agir et je dois en prendre plus souvent." 

Toujours entre 60 et 100 médicaments en pénurie

Quelles solutions face à la pénurie ?

Pour Nicolas Echement, porte-parole de l'APB (Association Pharmaceutique Belge), cette pénurie n'est pas surprenante "Nous avons toujours entre 60 et 100 médicaments en pénurie pour diverses raisons". Pour connaître une date de retour, il nous dirige vers l'AFMPS (Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé). Sa porte-parole, Ann Eeckhout, n'a pas pu nous donner plus d'informations à ce sujet. La dernière date de retour publiée par l'AFMPS est le 31 décembre 2021, nous sommes en janvier mais toujours pas d'OxyNorm Instant 20mg dans les rayons des pharmacies.

Ann Eeckhout nous affirme cependant qu'il n'y aura pas de conséquences graves pour les patients: "Il y a plusieurs solutions possibles: un autre médicament équivalent, une préparation faite par le pharmacien,…" Elle ajoute aussi que seuls les médicaments OxyNorm Instant 10mg et 20mg sont actuellement indisponibles. La version 5mg n'est pas en rupture de stock, les médecins peuvent donc recommander à leurs patients d'en prendre deux ou quatre comprimés, en fonction de leur médicament habituel, pour obtenir un dosage équivalent.


 




 

Vos commentaires