En ce moment
 
 

A seulement 13 ans, Aaron est champion d'Europe de WUSHU: ce sport est le successeur du Kung-fu "de Bruce Lee et de Jackie Chan"

 
Kung fu
 

Le wushu n'est pas encore très répandu en Europe, mais cartonne en Chine où il est le sport national. Héritier du légendaire Kung-fu, ce sport compte ses adeptes dans notre pays dont un phénomène de 13 ans près à tout balayer sur son passage : Aaron Laâchiri.

Aaron a 13 ans, mesure 1m80 et pèse 82 kilos. Le jeune garçon à la carrure déjà très impressionnante pour son âge est l’un des grands espoirs belges en wushu. Ce nom ne vous dit probablement pas grand-chose et pourtant, ce sport de combat est le successeur du Kung-fu, "celui de Bruce Lee et de Jackie Chan".

C’est le père d’Aaron, Safouan, qui s’est lancé dans ce sport déjà bien avant la naissance de son fils. "J’avais un professeur sur Tubize qui avait lui-même reçu l’enseignement d’un grand-maître", nous raconte-t-il. En son temps, il a été champion de Belgique à plusieurs reprises et a participé à un championnat d’Europe.

aaron
Aaron après sa victoire au championnat d'Europe

C’est lors de l’année 2008 que tout commence pour Aaron. Premièrement, parce que c’est l’année de sa naissance, mais c’est aussi à ce moment-là que son papa ouvre son propre club, le Shaolin Sanda Belgium, à Tubize. À partir de ses quatre ans, Aaron commence à venir pour la première fois et "va très vite y prendre goût", explique Safouan qui jure n’avoir jamais incité son fils à se lancer dans ce sport.

La passion naissante de son fils va pousser Safouan à ouvrir une section enfant. "Je suis éducateur spécialisé donc ça coulait de source". L’idée est bonne puisqu’aujourd’hui, la section enfant représente une petite moitié des 70 membres du club.

L’héritier du Kung-fu et… Bientôt aux Jeux Olympiques ?

Au fil du temps et des régions dans lesquelles il s’installe, le Kung-fu se modernise et de nombreuses variantes voient le jour. "Comme il y avait beaucoup de styles différents, le wushu a été créé et reprend ces différents styles pour n’en faire qu’un seul", détaille Safouan. Comme dans d’autres arts martiaux, deux disciplines voient le jour : une de 'démonstration' où le style et la technique sont mis en avant (appelée taolu) et une autre axée sur le combat et la compétition (appelée sanda).

Le répertoire de coups est assez large : pied, poings, technique de projection et de lutte. "Ils sont en train d’essayer de le rendre olympique", explique encore le coach national. La première étape en ce sens aura lieu en 2026, car le wushu sera aux Jeux Olympiques junior de Dakar cette année-là.

Au fil des années, Aaron va commencer à participer à ses premières compétitions et à ses premiers championnats de Belgique, qu’il va remporter de temps à autre. À force de succès, il va se présenter aux sélections de l’équipe nationale, où son père est entraîneur. "Il a réussi tout seul, sans privilège. Je ne le favorise pas du tout."

Un bel avenir

La belle histoire d’Aaron continue de s’écrire. Le jeune garçon s’est récemment hissé au titre de Champion d’Europe dans sa catégorie 14 ans +70 kilos. Les championnats d’Europe se tenaient à Burgas, en Bulgarie du 12 au 15 mai où trois Belges ont représenté fièrement nos couleurs.

wushu

Les prochains objectifs d’Aaron arriveront vers la fin de l’année : le championnat de Belgique en octobre ou novembre (la date n’est pas encore fixée) et les championnats du monde, en décembre, qui se dérouleront en Indonésie. "Il est très motivé. Je lui ai déjà demandé s'il ne voulait pas lever le pied, mais il ne veut pas".

Un programme chargé pour l’adolescent qui entamera alors sa 3e année secondaire. Comme la plupart des espoirs sportifs, il s’attelle à combiner sa passion et ses études. Jusqu’ici, "ça se passe très bien", se réjouit son papa. "Nous sommes en pourparlers avec l’ADEPS pour lui obtenir le statut de sportif de haut niveau", ajoute-t-il.

Pour l’heure, le nouveau champion d’Europe laisse ses gants au placard, mais jamais bien longtemps. Seulement le temps de passer son CE1D, les examens entre la 2e et la 3e rénovée. 


 

Vos commentaires