En ce moment
 
 

Filomena dénonce "le site d'arnaque Ludikeo", où elle a acheté un épilateur "qui ne fait rien du tout"

Filomena dénonce
©DR
arnaque

Pour éviter pareille mésaventure, on a repris quelques conseils élémentaires avant d'acheter sur un site que vous ne connaissez pas.

On ne le répètera jamais assez: il ne faut effectuer des achats en ligne que sur des sites de confiance. De la même manière que vous ne rentreriez pas dans une boutique ne vous inspirant pas confiance au coeur d'un quartier un peu louche, il est impératif de vérifier sur quel genre de site web vous vous apprêtez à passer commande.

Filomena, 42 ans, a contacté la rédaction de RTL info, via le bouton orange Alertez-nous, car elle a fait l'amère expérience d'un manque de prudence classique. Elle tenait à "signaler le site d'arnaque Ludikeo ; ce site vous fait croire qu'il vend des produits de super qualité mais en réalité ce sont des produits 'made in China' qui ne valent rien et ne fonctionnent pas".

Une publicité sur Facebook

Dans le genre de mésaventure subie par Filomena, de la région bruxelloise, on déplore de plus en plus souvent le rôle ambigu joué par Facebook. Le plus grand réseau social du monde tire exclusivement ses revenus des publications ciblées et payantes apparaissant sur les profils des utilisateurs.

"C'était une publicité pour un épilateur, qui ne mentionnait pas le site Ludikeo. On voyait juste le produit et un tas de bons commentaires en-dessous".

En confiance, Filomena a cliqué. "D'habitude, j'ai le réflexe d'aller sur Google pour taper le nom du site à l'avance, mais pas cette fois", admet-elle.

epil
©D.R.

Un épilateur qui ne fonctionne pas

Sur ce site d'e-commerce qui se présente comme "la boutique en ligne numéro 1 des accessoires uniques en leur genre", Filomena craque pour un épilateur électrique pour sourcils, et un épilateur normal. "C'était normalement 120€ pour les deux, mais ils étaient à -50%, donc j'ai payé 60€".

Peu de temps après l'achat, notre témoin reçoit des emails actant de l'envoi de ses colis. "J'ai vite remarqué que ça venait directement de Chine. Pendant un mois, ils ont tourné en rond partout dans le monde".

Finalement, un des épilateurs arrive à bon port courant du mois de mars. "J'ai tout de suite remarqué que ça ne ressemblait à rien, l'emballage, le produit… L'épilateur ne fonctionne pas, il ne fait rien, il y a juste une lumière mais rien ne se passe".

Le deuxième produit est "toujours sur le point d'arriver".

ludikeo

Comment déceler un site de ce genre ?

Ludikeo est un site français (siège social basé à Metz) qui vend des produits que l'on qualifiera de 'gadget à la qualité douteuse', mais à des prix assez élevés. Il est similaire à Wish qui, lui, vend ces produits à 1 ou 2 euros (voir notre article). 

On ne peut pas vraiment parler d'arnaque car le produit est expédié (quand il n'est pas retenu à la douane). Mais c'est comme si vous achetiez sur un sombre site chinois des gadgets à quelques euros. "Je me suis laissée berner", conclut-elle.

Il y a des indices qui doivent vous mettre la puce à l'oreille:

  • Dès le titre (celui dans l'onglet ou la fenêtre de navigation) et le look de la page. "Ludikeo – Produits innovants en tous genre": outre la faute d'orthographe, il faut se méfier des slogans miraculeux. Et le design est archaïque: une fusée, une typo vieillotte, etc. Sans parler du descriptifs des produits: vidéo promotionnelle improbable, produits miracle, photo d'une équipe chercheurs, etc…
  • Que des produits sans marque, et tout à -50% en permanence. De l'épilateur au crayon pour effacer les griffes des voitures, il s'agit de produits tout le temps à moitié prix. Douteux.
  • Des faux commentaires, des faux chiffres. Sur les 10 minutes de surf que nous avons consacrées à Ludikeo, on a vu des dizaines de pop-up indiquant "Michel de Lyon vient d'acheter ce produit". Et il y a des commentaires élogieux sur tous les produits, avec des noms de clients improbables. Probablement des faux, mais impossible de le prouver. 


Réaction du responsable

Peu de temps après la publication de notre article, Arthur Keil nous a contacté. Il dit être le directeur général de Ludikeo, via la société Ludik & Co basée à Metz, 25 avenue Robert Schuman (voir fiche entreprise pour plus de détails). 

Il nous a remerciés d'avoir mis en exergue le problème de Filomena et promis qu'il allait la rembourser. Elle a effectivement reçu un email signalant un prochain remboursement. Elle avait pourtant envoyé plusieurs emails avec comme réponse, parfois, "On ne peut pas annuler les commandes, on ne peut pas rembourser les appareils d'hygiène"

Quant à tous les éléments qui n'inspirent pas confiance, notre interlocuteur assure que "tous les commentaires sont authentiques, et tous les pop-ups signalant un achat sont vrais". Quand on lui a dit que les statistiques sont les mêmes en permanence ("300 personnes ont acheté ce produit aujourd'hui, plus que 17 en stock"),  il évoque "des problèmes à régler avec son développeur". Quand on évoque le manque de transparence, il dit que "tout est indiqué dans les conditions générales". 

Le directeur nous assure que la société est bien réelle à Metz. "C'est un siège social, notre stock est en Chine". 

 

Vos commentaires