En ce moment
 
 

Jessy, 17 ans, poignardé au visage sur la place de Soignies: "Toute la famille est choquée"

Jessy, 17 ans, poignardé au visage sur la place de Soignies:
 
 

Une agression violente, qui aurait pu entraîner la mort d'un jeune homme, a eu lieu dans le centre de Soignies, dans la nuit de samedi à dimanche. C'est la sœur de Jessy qui a contacté la rédaction de RTL info via le bouton orange Alertez-nous, pour expliquer l'incident dramatique.

"Mon petit frère à 17 ans. Samedi soir, il était sur la place de Soignies avec des amis, vers 23h/minuit. Ils devaient rejoindre d'autres amis à une fête d'anniversaire. Un homme est arrivé", visiblement "une connaissance - c'était un ami de ma mère, ça ne l'est plus maintenant", d'après notre témoin. "Il a voulu s'incruster dans le groupe et les accompagner à la soirée", nous explique-t-elle. Son petit frère aurait alors dit à l'homme d'une vingtaine d'années: "Non, tu n'es pas invité".

Une opération de plusieurs heures

S'en suit une altercation entre les deux hommes. "Il a sorti un couteau et il a tailladé le visage de mon petit frère. Il était ouvert de la bouche à l'oreille, c'était très profond". Soigné aux urgences, Jessy s'est fait opérer dimanche vers 7h, "et l'opération a duré jusque 11h".

Jessy a pu sortir dimanche, il est actuellement chez sa sœur. "Il est sous le choc, tout le monde est sous le choc. Mon père s'est rendu à la police de Soignies. On aimerait que l'auteur des coups de couteau soit retrouvé et jugé pour ce qu'il a fait".

La police confirme

Nous avons contacté la zone de police Haute Senne, qui nous confirme l'incident. "Les faits ont eu lieu vers 2h du matin. Un jeune homme né en 2004 a reçu un coup de couteau d'une connaissance à lui. Il a été blessé à la joue. Les faits se sont déroulés dans le centre de Soignies, sur la Place du Jeu de Balle", nous a confié le Commissaire Paul, évoquant "une altercation sous influence de la boisson".

Quant à l'auteur des faits, selon la police, "il n'a pas été interpellé, mais son frère nous a dit qu'il allait se présenter de lui-même", ce qu'il n'avait pas encore fait ce lundi matin. "Un avis a été transmis au magistrat, mais à l'heure actuelle, je ne pense pas qu'il y ait une instruction en cours", termine la police.


 




 

Vos commentaires