En ce moment
 
 

Sur leur trajet de retour de vacances, Arnaud et sa famille apprennent que la région de Navarre passe au rouge: "On était déjà dans la zone, c'est la galère"

 
CORONAVIRUS

Le Service public fédéral Affaires étrangères a modifié la liste des régions en zones oranges et rouges pour les voyages (voir notre article via le lien ci-dessous). Une modification qui a surpris plusieurs Belges qui se sont soudainement retrouvés dans des régions où la vigilance est recommandée, voire carrément dans des zones interdites aux Belges.

C'est le cas d'Arnaud, Cristel et de leur fille. Après une quinzaine de jours passés en Algarve, dans le sud du Portugal, ils expliquent qu'ils étaient sur la route du retour lorsqu'ils sont rentrés en Navarre, une région du nord de l'Espagne qui venait de passer en zone rouge. Selon le site du SPF, cette couleur signifie que les personnes doivent se soumettre à un dépistage obligatoire et à une quarantaine.

Nous avons pu les joindre par téléphone ce samedi soir. "On est arrivé à 16H en Navarre ce samedi et nous avons remarqué vers 18H via les informations de RTL que la zone devenait rouge. C'est la galère! On est pris au dépourvu. On est coincé du fait qu'on a reçu l'information au moment où on était déjà dans la zone. Donc c'est un peu compliqué. Maintenant on y est on y est… Donc que fait-on?", interroge Arnaud.

Je déplore le manque d'informations directes par rapport au questionnaire que nous avons rempli

Pourtant, le père de famille nous indique avoir rempli le formulaire obligatoire lors d'un retour en Belgique. "On a rempli le formulaire obligatoire jeudi soir, donc on était bien dans les 48H avant le retour en Belgique", affirme Arnaud. "Je déplore le manque d'informations directes par rapport au questionnaire que nous avons rempli. Je pense que l'Etat belge aurait dû nous envoyer un SMS, parce qu'il savait qu'on passait par la région de Navarre, pour nous dire 'attention ne passez pas cette zone'. Je pense que l'Etat belge doit mettre un système en place pour relayer l'information. Puisque ces questionnaires existent, ils ont tout le traçage pour savoir exactement où on se trouve et pour combien de jours", estime notre témoin.

Un changement de zone qui a des conséquences

Ce passage par une zone devenue subitement rouge engendre des conséquences pour la famille. "Ma fille doit partir dans un stage sportif à partir de la semaine prochaine. Elle avait d'autres activités prévues en Belgique. Et nous du côté professionnel, c'est assez compliqué. Si on doit se mettre en quarantaine, je dois prévenir mon employeur, et mon épouse aussi. On est pris au piège. C'est beaucoup d'interrogations: qui va nous couvrir et quelles seront les démarches à suivre? Donc on s'attend à devoir faire des démarches musclées à notre retour, et on les fera", assure Arnaud.

 

 

Vos commentaires